Le mari de la coiffeuse

Bientôt disponible
Drame - 1990 - France - 80 MIN - Tous publics

A 12 ans, Antoine fait l’expérience de son corps avec l’horrible maillot de bain en laine que lui fait porter sa mère. Et il découvre la sensualité des femmes grâce à la plastique généreuse de la coiffeuse madame Shaeffer. Il décide alors que, quand il sera grand, il épousera une coiffeuse. Ce qu’il ne manque pas de faire quand il se marie avec la belle Mathilde. Très vite, ils délaissent le monde pour leur salon de coiffure où défilent toutes sortes de personnages hauts en couleurs. Mais n’est-ce pas trop de bonheur ?

Réalisé par

6.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Philippe Rouyer
Philippe Rouyer
CHRONIQUEUR

Patrice Leconte vient de signer deux succès public et critique, Tandem et Monsieur Hire, quand Thierry De Ganay, lui annonce qu’il voudrait se lancer dans la production de long métrage avec lui. Les deux hommes se connaissent bien parce que Leconte a réalisé des dizaines de spots publicitaires produits par De Ganay, qui s’emballe pour l’esquisse de projet du cinéaste : un jeune garçon, marqué par le shampooing et la coupe de cheveux que lui a administré une coiffeuse, décide d’en épouser une plus tard.

L’enthousiasme de son producteur contraint alors Leconte à développer son idée afin d’en tirer un vrai scénario. Pour cela il fait appel au romancier Claude Klotz, alias Patrick Cauvin, à qui il propose d’écrire en toute liberté un récit sur les thèmes retenus, en se réservant la possibilité de recomposer l’ensemble à sa guise. Leconte racontera plus tard qu’il a gardé l’évocation des quelques clients qui défilent dans le salon, mais qu’il a rajouté une sensualité absente du livre de Klotz.

Cette sensualité relève totalement de la tricherie cinématographique car les deux interprètes principaux ne se sont pas bien entendus sur le plateau. Jean Rochefort, que Leconte retrouvait après une expérience catastrophique sur son premier film Les Vécés étaient fermés de l’intérieur et le tournage idyllique de Tandem, répugnait à jouer les caresses les plus pudiques. De son côté Anna Galiena, une Italienne alors peu connue, que Leconte avait tout de suite identifiée à son fantasme de coiffeuse, était frustrée de ne pouvoir échanger avec son partenaire en dehors des prises.

La magie du cinéma et la sensualité de l’art de Leconte qui sait rendre érotique un frôlement de main ou le froissement d’un peignoir en satin ont fait le reste. Le Mari de la coiffeuse a obtenu, ex-aequo avec Le Petit Criminel de Jacques Doillon, le Prix Louis-Delluc en 1990.

Tags

Contexte

Une autre production de Thierry de Ganay qui relate l’histoire d'un couple qui veut fuir la routine

Patrice Leconte

Une autre histoire d’amour à mort d’un couple qui vit sa relation en huis clos

TANDEM

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement VOD FilmoTV, visionner vos films sur tous supports est simple comme bonjour ! FilmoTV, un système multi-écrans : PC classique, application smartphones Android, iOS et tablettes, TV par câble, télévisions connectées, tout est possible ! Découvrez vos films de parodie en abonnement vidéo à la demande à petit prix ou de vos films d'aventures à voir en téléchargement légal. Pour cela consultez les pages mode d'emploi et comment s'abonner.