Bande Annonce de LES AMOURS IMAGINAIRESDécouvrez la bande Annonce de LES AMOURS IMAGINAIRES sur FilmoTVhttp://
Xavier Dolan
Anne DorvalLouis GarrelMarie-Christine CormierMonia ChokriNiels SchneiderXavier DolanPerrette SouplexMagalie Lépine BlondeauOlivier Morin

LES AMOURS IMAGINAIRES

97 mn

Note de SensCritique :

7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Xavier Dolan.

Casting : Anne Dorval, Louis Garrel, Marie-Christine Cormier, Monia Chokri, Niels Schneider, Xavier Dolan, Perrette Souplex, Magalie Lépine Blondeau. Olivier Morin

Synopsis : Deux amis, Francis et Marie, tombent amoureux du même garçon, Nicolas, aussi délicat qu'indéchiffrable. Le jeune homme devient leur obsession et bientôt un objet de rivalité entre eux. Francis et Marie se permettent tous les coups pour gagner le coeur du bel éphèbe et entament peu à peu leur belle amitié...

Scénario : Xavier Dolan.
Pays : Canada
Tags : Drame, Homosexualité, Amour contrarié / amour impossible, Triangle amoureux, Xavier Dolan.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Un an après avoir été une des révélations du festival de Cannes 2009, avec J’ai tué ma mère, Xavier Dolan y revenait déjà avec Les amours imaginaires. Après le huis clos entre une femme et son fils, ce second long métrage s’élargisssait à un triangle amoureux entre deux garçons et une fille. Francis et Marie, tombent sous le charme de Nicolas, chacun va tout faire pour le mettre dans son lit, quitte à briser leur amitié.

Dolan rebondit sur son film précédent pour aller plus clairement sur le terrain de la comédie, même s’il est question ici de manipulation, ou pour en délaisser les dialogues très écrits. De même il assume plus pleinement certaines influences, Les amours imaginaires ne cachant pas des références à Cocteau,Wong Kar-Waï ou Godard  dont il reprend certains traits comme le ralenti ou les acteurs en face-caméra.

Le jeune prodige canadien montrant bien avant Mommy et sa fameuse scène sur le On ne change pas de Céline Dion, un penchant pour les chansons populaires avec une multitude de tubes rétros dont la reprise de Bang Bang par Dalida. Une ritournelle à l’image d’un film porté par la fougue de la jeunesse comme par sa mélancolie.

Avec Les amours imaginaires, Xavier Dolan confirme ce qui va devenir les motifs de son cinéma : une position de révolte permanente, face à un entourage comme à une société qui impose des étiquettes ou des rôles. Mais aussi un amour impossible après lesquels ses personnages courent éperdument, même si son objet ne cesse de leur dire non.

Dolan, même encore jeune – il n’a que vingt-et-un ans quand il réalise Les amours imaginaires - courait déjà après le temps. Angoissé par l’idée d’être bloqué par l’attente du financement du film qu’il devait tourner après J’ai tué ma mère, il préfère se lancer dans ce chantier, écrivant pendant un aller-retour au festival de Toronto, un scénario lui permettant de filmer ses meilleurs amis Niels Schneider et Monia Chokri. Il se donnera le rôle de Francis, une sorte de jeune Casanova, au physique désirable mais introverti. Soit l’inverse du Hubert de J’ai tué ma mère, tout en éructations.

Alors qu’il revendique trouver l’inspiration de ses films dans une culture contemporaine, que ce soit par amour des blockbusters hollywoodiens – Dolan assure avoir réalisé chaque scène de Mommy en se demandant comment James Cameron avait tourné celles de Titanic ! – ou en achetant pour préparer chaque film des magazines de mode et de photo, lui donnant des idées de lumières ou de cadrage, c’est pourtant une œuvre ancienne qui semble avoir parrainé Les amours imaginaires : On ne badine pas avec l’amour, d’Alfred de Musset, tant la vision du rapport amoureux semble le baigner.

Quand des corps se frôlent au ralenti sur The Knife

Xavier Dolan confirme et même un peu au-delà. Son premier film, "J'ai tué ma mère", était étonnant et prometteur, mais ici on va bien plus loin avec un mélange risqué, presque prétentieux entre Christophe Honoré et Wong Kar-Wai. Les plans sublimes, inoubliables s'enchaînent, ...

Lire la suite
9
takeshi29

Pour aimer "Les Amours imaginaires", je pense qu'il ne faut pas avoir peur du ridicule. Ce ridicule adolescent, que je connais à la perfection, mieux que moi-même, qui a été mon grand ami et que j'ai laissé un jour sur le seuil de ma porte, sans toutefois la fermer complètement ...

Lire la suite
7
Anonymus

Un fantasme incarné

Il a 21 ans et c'est son deuxième film : doué ce jeune réalisateur, même si ce long métrage fait un peu figure de cinéma expérimental. Maladroit parfois mais tout de même si inspiré, car finalement quel plus beau thème que l'amour et la séduction ? Alors, pourquoi Les ...

Lire la suite
7
Aurea
 
le contexte
A voir également
Affiche du film GEMMA BOVERY

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film TOM A LA FERME
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LAURENCE ANYWAYS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE DIABLE S HABILLE EN PRADA
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film CONTRÔLE PARENTAL

à partir de

4.99
 
Affiche du film COME AS YOU ARE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ASTÉRIX : LE DOMAINE DES DIEUX

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OUTFALL

à partir de

3.99
 
Affiche du film RAMPAGE - HORS DE CONTRÔLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NEW YORK 1997 (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés