LES JOURS D'AVANT

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
La vie quotidienne de deux adolescents est montrée avec autant de justesse que de tendresse.
Drame - 2015 - Algérie | France - 47 MIN - VO - Tous publics

Djaber et Yamina sont deux adolescents ordinaires dans l’Algérie des années 1990. Ils n’ont pas l’occasion de se rencontrer car garçons et filles vivent des existences séparées. La vie politique de leur pays ne va tarder à modifier leurs destins pour toujours…

 

Réalisé par

6.5 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Caroline Vié
Caroline Vié
CHRONIQUEUR

Réalisateur des Jours d’avant, Karim Moussaoui est né en 1976 en Algérie. En 2003, il a réalisé le court-métrage Petit déjeuner, essai en sépia sur le premier repas de la journée d’un homme et une femme qui n’ont plus rien à se dire. Après ce film librement inspiré du Déjeuner du matin de Jacques Prévert, c’est en 2006 qu’il a signé son deuxième « court », Ce qu’on doit faire. Il a tourné à Alger, ce film de  vingt-cinq minutes qui est une adaptation d’une nouvelle de Charles Bukowski. Il est par ailleurs programmateur à l’Institut Français d’Alger lorsqu’il filme Les jours d’avant.

Pour Karim Moussaoui, le cinéma a d’abord été un exercice théorique. Il a passé ses plus jeunes années  à étudier la façon dont les films sont construits et à tester des appareils photo et leurs objectifs en rêvant de passer à la réalisation. L’avènement du numérique lui permis de concrétiser son rêve grâce à une petite caméra. Ses premiers courts métrages autoproduits et réalisés sans moyens lui ont permis de se faire la main avant de se lancer dans l’aventure des Jours d’avant.

C’est dans une résidence d’écriture au Maroc qu’il a commencé à écrire son scénario en collaboration avec Virginie Legeay. On leur a demandé d’écrire une histoire comportant deux personnages et le jeune réalisateur en a profité pour aborder un sujet qui lui tenait à cœur.  Il souhaitait revenir sur son adolescence dans les années 1990. Karim Moussaoui estime, en effet, qu’il est important de parler de quelque chose que l’on connaît si l’on recherche une certaine justesse. Ce nouveau projet, plus ambitieux que les précédents, a été distribué en salles en février 2015.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Pas si éloigné

Le contexte

Ce film de Yamina Bachir-Chouikh brosse un portrait d'une jeune femme algérienne confrontée à l'intégrisme.

Karim Moussaoui

Alger est montrée avec une grande sensibilité par Nadir Moknèche avec deux actrices admirables: Lubna Azabal et Biyouna.

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS