LES MONSTRES

Disponible dans le Pass Illimité
Pour le plus célèbre des films à sketch italiens, le plus féroce aussi
Comédie - France|Italie - 110 MIN - VO - Tous publics

Vingt histoires courtes traitant de la monstruosité quotidienne et des différents aspects de la société italienne : un père apprend à son fils à tricher ; deux affreux policiers arrêtent un criminel ; un homme d’affaire cherche un bon parti à sa fille ; un homme couche avec la femme de son meilleur ami ; une femme pauvre est débordée par ses nombreux enfants ; deux séducteurs vont à la plage ; le témoin d’un procès est humilié par un avocat ; un policier distribue les amendes ; un prêtre narcissique fait un sermon sur l’humilité...

Réalisé par

7.3 / 10
Les avis sur Sens Critique
La vie, quel cirque !

Alors que la comédie italienne s'emploie à la satire sociale, dénonçant notamment la dérive d'un pays emporté par la vague du boom économique, Risi prend la caméra et rappelle à ses concitoyens leurs propres responsabilités : la société, c'est nous ! Si elle ...

Lire la suite7Par Kalopani
Tentative d’épuisement d’un vieux lieu commun

L’homme est un monstre. Les exemples abondent, et l’Italien des années 60 semble un trop beau spécimen pour qu’on le résume en un seul personnage. La solution provient du film à sketches, soit ici 19 pastilles plus ou moins longues qui sont l’occasion d’un panorama ...

Lire la suite8Par Sergent Pepper
Affreux, sales et méchants

C'était la grande époque de la comédie italienne, cette comédie très acide et sociale qui connait ici un de ses exemples les plus crades dans une suite de petits sketchs où Ugo Tognazzi et Vittorio Gassman se font plaisir dans une multitudes de rôles plus ignobles les uns ...

Lire la suite7Par Torpenn

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

La laideur physique et morale est un thème de choix de la comédie italienne: Ettore Scola dénonce ici la monstruosité des bidonvilles romains.

Dino Risi

La suite des Monstres : une nouvelle série de sketchs satiriques, dont Dino Risi partage la réalisation avec Ettore Scola et Mario Monicelli.

LA CAGE AUX FOLLES

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité