Bande Annonce de MA COUSINE DE VARSOVIEDécouvrez la bande Annonce de MA COUSINE DE VARSOVIE sur FilmoTVhttp://
Carmine Gallone
Carlos AvrilElvire PopescoJean-Marie de L'IsleSaturnin FabreGustave GalletMadeleine LambertPierre NoyelleSylvette Fillacier

MA COUSINE DE VARSOVIE

83 mn
voir la bande annonce

Réalisateur : Carmine Gallone.

Casting : Carlos Avril, Elvire Popesco, Jean-Marie de L'Isle, Saturnin Fabre, Gustave Gallet, Madeleine Lambert, Pierre Noyelle. Sylvette Fillacier

Synopsis : Archibald Burel a en a ssez que sa femme le trompe avec son Hubert, meilleur ami. L'arrivée en France de sa cousine Sonia, originaire de Varsovie, offre à Archibald l'occasion de se venger. Il demande à Sonia de séduire Hubert, mais rien ne se passe comme prévu.

Scénario : Henri-Georges Clouzot, Károly Nóti.
Musique : Artur Guttmann.
Pays : Allemagne|France
Tags : Comédie, Clouzot avant Clouzot, Triangles amoureux comiques, Triangle amoureux français, Cousins et cousines, Adapté d'une pièce de théâtre française, La campagne française, Adultère, de moins de 90 minutes.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

Sorti en 1931, la production franco-allemande Ma cousine de Varsovie de Carmine Gallone est aussi le 2e scénario d’un certain Henri-Georges Clouzot. Le film est tiré de la pièce de théâtre de boulevard du même nom de Louis Verneuil. Ce type d’adaptation était monnaie courante à cette époque du cinéma.

On y suit Archibald Burel, un banquier lassé des infidélités de sa femme Lucienne avec son meilleur ami Hubert. Il demande alors à sa cousine polonaise Sonia, de passage à Paris, de séduire Hubert pour que Lucienne revienne à lui. Mais alors qu'Archibald tombe amoureux de Sonia, celle-ci s'éprend d'Hubert. Bref, rien ne se passe comme prévu.

Chassé-croisé amoureux, Ma cousine de Varsovie met en scène Elvire Popesco dans le rôle de Sonia. Un rôle qu’elle connaît bien car c’est Louis Verneuil, lui-même, qui l’avait invité à Paris pour qu’elle joue ce rôle au théâtre. Au final, elle aura fait plus de mille représentations au point d’être appelée la Reine du vaudeville.

Dès sa naissance, le cinéma est lié au théâtre. Non pas tant par la technique que par besoin d’être reconnu car c’était une invention tellement neuve, tellement étrange que le spectateur de l’époque avait besoin de revenir à ce qu’il connaissait. Le théâtre était donc une référence nécessaire. En France, le cinéma s’en est énormément inspiré et a très tôt enregistré de grandes représentations théâtrales. Dans les années 1930, avec l’arrivée du parlant, il a fallu absolument trouver des scénarios avec des dialogues bien écrits. Ainsi les deux tiers de la production française de l’époque sont constitués d’adaptations. D’ailleurs, l’expression « théâtre filmé» est née pour désigner ce genre d’oeuvres. Ce sont majoritairement des vaudevilles qui sont adaptés comme c’est le cas de Ma cousine de Varsovie.

C’est dans ce contexte que le jeune Henri-Georges Clouzot fait ses premiers pas au cinéma. A l’époque, il a 24 ans, vient de travailler avec des chansonniers comme Mauricet ou Maurice Chevalier et a été embauché par les studios de la Babelsberg, à Berlin. Il y supervise les versions françaises d'opérettes allemandes. Puis il se lance dans l’écriture de scénarios et adaptent notamment des pièces de théâtre et des romans. Ma cousine de Varsovie est alors une comédie de boulevard à succès de Louis Verneuil. Elle est adaptée en français, mais une version allemande sera également réalisée. Le film est proposé à Carmine Gallone, avec qui Clouzot retravaillera deux fois avec Un soir de rafle et Le roi des palaces.

Ma cousine de Varsovie représente par ailleurs un moment particulier dans la carrière de Carmine Gallone. En effet, le réalisateur italien était, jusqu’ici, plutôt habitué à adapter des classiques comme des oeuvres de Balzac ou d’Edmond Rostand. Toujours en Italie, il réalise même une oeuvre colossale, « à la Cecile B. DeMille », en 1926, intitulée Les derniers jours de Pompéi. Mais la crise économique italienne de 1929 le pousse à quitter son pays pour s’exiler en Allemagne puis en Angleterre et finalement en France où il réalisera plusieurs films, bien différents et moins grandiloquents. En 1935, il retourne enfin sur ses terres et continue un cinéma qu’il préfère composé d’adaptations de romans historiques, d’oeuvres lyriques ou de biographies filmées.

 
le contexte
A voir également
Affiche du film MARIE-MARTINE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA FÊTE À HENRIETTE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film UN SOIR DE RAFLE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE CHANTEUR INCONNU

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film PREMIÈRE ANNÉE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SHEHERAZADE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MA FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLOOD SIMPLE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLACKKKLANSMAN - J AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

à partir de

4.99