MASSACRE À PINE LAKE

À partir de 6.99 € | -50% avec le Pass Illimité
Adulte - 2012 - Etats-Unis - 92 MIN - VO - - 18 ans
Le camp d'été de Pine Lake va bientôt ouvrir. Les moniteurs et les monitrices sont excités comme des fous et profitent de leurs derniers instants de liberté pour s'envoyer en l'air comme des bêtes. Le problème c'est qu'un dangereux psychopathe sévit dans les environs et qu'il n'a pas la même conception du terme "s'envoyer en l'air".
Pas encore disponible
Pas encore disponible
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Didier Philippe-Gérard
Didier Philippe-Gérard
ACTEUR

C'est l'été. Le temps des vacances approche et le camp de Pine Lake qui doit bientôt ouvrir pour accueillir ses premiers estivants est en effervescence.  Stéphanie, l'appétissante et ravissante responsable de cet endroit idyllique et isolé donne ses dernières instructions à ses employés. Il y a là : Jessica la brune brulante à la sensualité exacerbée et à la soif de sexe inextinguible, Dawn la blonde de service, mignonne et bonne fille, toujours prête à faire plaisir, quel que soit le genre de plaisir et quatre gentils garçons qui pensent avoir trouvé le bon plan pour un job d'été d'autant que les trois jeunes femmes que je viens de vous décrire sont loin d'être farouches. Mais, manque de bol, un serial killeur sadique particulièrement dangereux vient de s'évader durant son transfert vers une prison de haute sécurité et va semer la terreur parmi les employés du paisible camp au bord du lac.
Plus proche de Quentin Tarentino que de José Bénazéraf, ce porno américain parodique est un vrai régal, autant pour les amateurs de sexe intense que pour les aficionados de l'horreur. Tous les codes des deux genres sont au rendez-vous pour satisfaire les spectateurs les plus exigeants.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver HALLOWEEN (JOHN CARPENTER - 1978) (Avec Halloween - La nuit des masques, John Carpenter mettait en place tous les codes du slasher avec talent et inventivité.) ou encore VENDREDI 13 (SEAN CUNNINGHAM - 1980) (Reprenant le thème du slasher, Cunningham transpose l'action dans un camp de vacances isolé au bord d'un lac.).

Réalisé par

Pas si éloigné

1913