Bande Annonce de NEXT LEVELDécouvrez la bande Annonce de NEXT LEVEL sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/11452/fond/11452_w_500.jpg
Charles Barker
Christopher ObiDouggie McmeekinMax DeaconMorfydd ClarkParker SawyersTom Benedict Knight

NEXT LEVEL

87 mn
voir la bande annonce

Réalisateur : Charles Barker.

Casting : Christopher Obi, Douggie Mcmeekin, Max Deacon, Morfydd Clark, Parker Sawyers. Tom Benedict Knight

Synopsis : Dans le futur, la réalité virtuelle est entrée dans une nouvelle dimension. Ecrans et manettes ont disparu : désormais, la technologie vous immerge directement dans des expériences qui se confondent avec la réalité. Afin de tester le jeu de guerre ultime, une discrète multinationale réunit en secret les pratiquants les plus expérimentés. Leur mission : entrer dans la peau d'un commando d'élite et prendre les armes contre des assaillants surentraînés. Mais une fois le jeu lancé, l'équipe constate très vite que les assauts ennemis infligent de véritables blessures. Fini de jouer, il va falloir survivre...

Scénario : Charles Barker.
Musique : Tom Raybould.
Pays : Royaume-Uni
Tags : Science-fiction, de moins de 90 minutes, Thriller de science-fiction, Aventure / Action.

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Level 5 est le titre français (si l’on peut dire) d’un film britannique, The Call up. Réalisé en 2014, Il ne faut pas le confondre avec un blockbuster américain de 2005 signé Lee Tamahori qui se déroule à Washington. Ici l’action est circonscrite dans un seul bâtiment, un lieu clos et effrayant.

C’est là que se sont donné rendez-vous une poigné de gamers, en français des accros aux jeux vidéo, d’autant plus motivés qu’il a été promis 100 000 dollars à celui qui remportera les épreuves. Une dotation bien supérieure à celles que les émissions de téléréalité mettent sur la table tout en demandant de fournir de réelles performances physiques aux joueurs. Sur le papier, rien de bien compliqué pour ceux qui savent se frayer un chemin dans la vérité virtuelle.

Sauf que le virtuel a bon dos quand la réalité brutale refait surface. Et les joueurs comprennent qu’ils jouent leur vie. Enfermés dans un lieu clos, ils devront faire preuve de ruse mais aussi déployer des efforts hors norme pour traverser l’épreuve. Et tout le monde ne s’en sortira pas.

Ecrit et réalisé par un certain Charles Barker, qui fait ici ses débuts au cinéma, ce film britannique possède les qualités et les défauts de beaucoup d’œuvres ayant la réalité virtuelle au cœur. On aurait par exemple souhaité que le scénario soit un peu plus inventif et que les personnages ne donnent pas au final l’impression qu’ils tournent un peu en rond. Mais c’est d’une certaine manière la loi du genre et Barker se rattrape dans la mise en place de certaines scènes, lorsque les personnages prennent une balle ou se retrouvent acculés face à un danger mal identifié…  C’est la loi du genre.

Un genre qui a la capacité de proliférer, quitte même à quitter le cadre du cinéma en salle tant il offre de possibilités au public de traverser l’écran. Alejandro Inarritu a réalisé un court métrage permettant au spectateur muni de lunettes de croire qu’il est embarqué au milieu d’un groupe d’immigrés clandestins traversant la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. Avant que Trump ne mette en œuvre la construction de son mur des lamentations. Il est tout à fait plausible que l’on fasse des longs métrages sur le même principe…

Final Fantasy, Mortal Combat, Silent Hill, Resident Evil, Tomb Raider et toutes leurs suites… Les jeux vidéo sont légion sur le grand écran. Et ils en jettent souvent plein la vue. Mais Level 5 ne nage pas dans les mêmes eaux, car ce sont les personnages qui sont confrontés à une réalité virtuelle qui cesse très vite de l’être. C’est le flou qui réside entre le vrai et le faux, comme dans un cauchemar avec Freddy, qui nourrit le suspense. Soyons honnêtes, tous les films du genre ne sont pas d’immenses réussites, le scénario n’est pas toujours très percutant et les effets spéciaux pêchent par manque d’ambition et de moyens. Mais pour les amateurs il existe heureusement quelques chefs d’œuvre. Il suffit de revoir Cube, un film canadien de 1997, dans lequel des hommes se débattaient dans des décors purement abstraits, frôlant la mort à tout bout de champ, pour s’en persuader.

 
le contexte
A voir également
Affiche du film BLACK STORM

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INCEPTION

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film V POUR VENDETTA

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAD MAX

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TOUT LE MONDE DEBOUT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAYHEM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MME MILLS, UNE VOISINE SI PARFAITE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DISASTER ARTIST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULIP FEVER

à partir de

6.99
 
Affiche du film LA CH TITE FAMILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés