Bande Annonce de PINADécouvrez la bande Annonce de PINA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2696/fond/2696_w_500.jpg
Wim Wenders
Pina BauschJorge Puerta ArmantaMalou AiroudoRainer BehrRegina AdventoRuth AmarandeAles CuzekAndrey BerezinDiamano Ottavio Bigi

PINA

99 mn

Note de SensCritique :

7.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Wim Wenders.

Casting : Pina Bausch, Jorge Puerta Armanta, Malou Airoudo, Rainer Behr, Regina Advento, Ruth Amarande, Ales Cuzek, Andrey Berezin. Diamano Ottavio Bigi

Synopsis : La danse, vécue comme un prolongement du corps...La danse, pratiquée comme un art...La danse, utilisée comme un ambassadeur de la culture... Toute sa vie durant, Pina Bausch a travaillé, usant ses muscles, son coeur et son âme pour porter sa discipline au summum de ce qu'elle peut représenter. De son berceau natal de Wuppertal, en Allemagne, jusqu'au Japon, en passant par les Etats-unis ou la Turquie, la chorégraphe a présenté son oeuvre exigeante sur toute les scènes du globe. Pas étonnant que Wim Wenders ait été séduit par ce personnage. Le réalisateur, allemand lui aussi, est convaincu que le cinéma es le meilleur des passeports pour voyager... Son film "Pina" a été pensé avec le concours actif de son sujet principal. Seule la maladie mit un terme à l'aventure en commun durant l'été 2009. Mais Wenders a décidé d'aller au bout de cette épopée unique, par ailleurs tournée en 3D, pour mieux rendre encore le fantastique travail des corps dans l'espace. Le film suit la troupe de Pina Bausch, l'Ensemble du Tanztheater de Wuppertal sur les planches de son théâtre mais aussi dans les rues de la ville, au contact des anonymes. Ce contact avec un public qui n'a rien en commum avec les puristes de la danse est sans doute le plus beaux des ultimes saluts à une artiste hors-normes...

Scénario : Wim Wenders.
Musique : Thom Hanreich.
Pays : Allemagne | France
Tags : Documentaire, Inattendu, Les gens du spectacle, En dansant, Documentaires sportifs.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Qui était vraiment Pina Bausch, cette danseuse et chorégraphe allemande disparue en 2009 à près de 70 ans ? C’est son compatriote Wim Wenders qui lève le voile sur cette virtuose du corps et du mouvement. Plus qu’un documentaire, le film que vous allez découvrir est une ode à une magicienne, qui a dédié sa vie à la scène, interprétant les grands classiques ou inventant ses propres spectacles à l’image des 4 ballets qui rythment ce Pina

Wenders, cinéaste dont l’œuvre est elle-même traversée par des films reconnus comme Paris Texas et des projets presque expérimentaux comme Land of plenty était sans doute le mieux placé pour tenter de percer le mystère d’une artiste au moins aussi exigeante et extrême que lui.

Pina Bausch s’était lancée avec le réalisateur dans cette aventure ambitieuse, autant visuellement qu’éditorialement. C’est en effet par le biais de la 3D que le tandem souhaitait capter au plus près l’alchimie de la danse. Une technique lourde qui, a priori, cadre mal avec la nécessaire légèreté des pointes et des ballerines ! Pourtant, le réalisateur de Faux mouvement n’en a commis aucun et son documentaire est un ultime salut à une artiste d’exception.

Pina Bausch a malheureusement quitté la scène avant de pouvoir constater de visu l’hommage rendu au travail d’une vie : la sienne… En s’attachant à d’infimes de détails de décor, de lumière ou en s’attardant à cette éclatante robe rouge qui enveloppe son sujet, Wenders la rend plus vivante que jamais, mieux : immortelle...

Wim Wenders et la 3D, c’est difficile à imaginer, un peu comme Jean-Claude Van Damme jouant Shakespeare… Et pourtant il faut se méfier des idées préconçues : vous l’avez vu, le metteur en scène a su domestiquer la technologie pour en faire son alliée… Pas question ici de surenchère numérique : si les mouvements des corps semblent bel et bien sortir de l’écran, c’est pour mieux rendre compte de la réalité des êtres de chair et pas de leurs « avatars » !

Wenders a tout connu de ce que peut offrir le cinéma : le succès public avec Les ailes du désir, le triomphe critique avec Paris Texas, par ailleurs couronné de la Palme d’or à Cannes en 1984 mais aussi des échecs commerciaux retentissants ou des ratages assumés… Pina lui offrait l’occasion de revenir à un matériaux qu’il adore triturer et explorer : le documentaire, un sujet qu’il pratique avec bonheur depuis le début des années 80. Ce modèle particulier de film lui a d’ailleurs déjà franchement bien réussi : en 1998, il signait un remarquable portrait scénique du chanteur de country Willie Nelson et l’année suivante, Buena vista social club construit autour de musiciens cubains comme Compay Segundo. Le film attira les foules dans les salles, fût nommé aux Oscars en 2000, avant de voir, (ou plutôt d’écouter), sa bande originale connaître un triomphe retentissant dans le monde entier, relançant les rythmes chaloupés venus des Caraïbes...

Pas étonnant donc que le réalisateur ait chaviré et suivi les pas de Pina Bausch, pour qui la fluidité et la sensualité, (même brute), des corps avaient valeur de religion… Cette femme sculptée par l’exigence de la scène avait une idée fixe : exprimer comme une esquisse la magie d’une jambe, d’un bras ou d’un buste… Dans ses spectacles, le muscle devenait alors un pinceau qui s’exprimait au mieux sur une scène envisagée comme une toile.

Ces deux-là avaient décidemment tout pour se trouver puisque l’un comme l’autre ont une inspiration commune : la solitude, l’errance et la recherche de l’autre, même s’il faut pour cela traverser le vaste monde. Les ballets de Pina Bausch et le cinéma de Wim Wenders ont ainsi fait étape au Japon, au Portugal, en Sicile ou au Texas…

La danse de Sisyphe, et Wim Wenders sauva la 3D

Amis de longue date, Wim Wenders et la chorégraphe Pina Bausch ont toujours voulu produire un film dansé. La technique ne leur ayant jamais permis d'atteindre le niveau de réalisme souhaité, le projet était tombé aux oubliettes jusqu'à l'avènement récent de la 3D. Grâce ...

Lire la suite
9
Film Exposure

"Dansez, dansez, sinon vous êtes perdus"

Un bel hommage du cinéaste allemand à la chorégraphe et danseuse Pina Bausch récemment disparue, complément au film documentaire Les rêves dansants de Pina Bausch centré essentiellement sur le spectacle Kontakthof réalisé avec des adolescents profanes en la matière. "Dansez, ...

Lire la suite
8
Aurea

Présenté hors-compétition au festival de Berlin cette année, Pina s'impose comme une œuvre pionnière et innovante, le premier long métrage documentaire en 3D, mais aussi, tout simplement, l'un des premiers films d'art en relief. Hommage à la grande chorégraphe allemande ...

Lire la suite
10
Elenore
A voir également
Affiche du film PARLE AVEC ELLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CHASSEURS DE DRAGONS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE LABYRINTHE DE PAN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés