Space Battleship

À partir de 2.99 €
Science-fiction - 2011 - Japon - 131 MIN - VF - Tous publics
2199. Cinq ans après l'invasion de la Terre par des extra-terrestres, les Gamilons, la surface de la planète reste irradiée par les résidus de bombes. Les survivants humains vivent sous terre pour échapper à la contamination. Susumu Kodai, un ancien pilote découvre une capsule spatiale endommagée. Elle lui révèle qu'il existe sur la planète Iscandar, un moyen de supprimer l'irradiation.La construction d'un vaisseau capable de faire rapidement le voyage entre la Terre et Iscandar (il faut revenir rapidement, les radiations menacent d'atteindre les humains restant sous moins d'un an) est alors décidée...

Réalisé par

4.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Alex Masson
Alex Masson
CHRONIQUEUR

Space Battleship Yamato est une institution culturelle au Japon. Depuis l’apparition de la série animée à la télévision en 1974, le public nippon s’est passionné pour l’histoire de la construction d’un vaisseau spatial qui permettrait aux terriens ayant survécu à une invasion extra-terrestre de pouvoir reconstruire leur civilisation. Un long métrage d’animation suivra trois ans plus tard, lui-même prolongé par deux nouvelles séries et quatre autres films. Le cycle fut clos en 1983 avec Final Yamato, mais surtout à cause d’une bataille juridique autour des droits des personnages entre le producteur Yoshinobu Nishizaki et le réalisateur Leiji Matsumoto. Elle aboutira en 2003 à un partage équitable et à l’annonce d’un premier film live. Qui mettra six ans à se concrétiser.

Le choix de Takashi Yamazaki pour réalisateur a surpris : s’il a signé parmi les plus gros succès récents du cinéma japonais, c’est surtout avec des chroniques nostalgiques. Le véritable atout de la production a été d’engager Takuya Kimura dans le rôle principal. Kimura est depuis vingt ans une énorme star de télé, et encore plus de J-Pop. Jusqu’à avoir été élu par le public de plusieurs magazines, l’artiste masculin favori, et le plus sexy, du show business asiatique. De quoi avoir fait oublier à ses fans hystériques que le point de départ de Space Battleship est la destruction à la fin de  la seconde guerre mondiale du Yamato, le légendaire cuirassé de la marine Japonaise par des attaques suicidaires d’avions des armées alliées.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Dans cet autre long métrage tiré d'un manga de Leiji Matsumoto, un jeune garçon voyage de planète en planète pour venger la mort de sa mère

Takashi Yamazaki

Roland Emmerich reprend le même principe d'une arche de Noé moderne où embarquent les survivants d'une succession de catastrophes naturelles ayant profondément modifié la surface de la Terre

2046

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité