SUPERARGO CONTRE DIABOLIKUS

Parce que le film mixe James Bond, Santo (le catcheur mexicain) et le fantôme du Bengale
Fantastique / Horreur - 1967 - Espagne | Italie - 84 MIN - VO - Tous publics
Traumatisé par la mort sur le ring de son meilleur ami, le catcheur masqué Superargo veut prendre sa retraite. Il est alors contacté par les services secrets qui lui demandent de les aider à combattre Diabolikus, un dangereux voleur d'uranium.
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Superargo, le catcheur masqué au costume rouge et noir, tue accidentellement son ami le Tigre lors d’un combat. Le champion pense à se retirer de la compétition lorsqu’il est contacté par le colonel Kinski, membre des services secrets.

Kinski demande à Superargo de l’aider à combattre Diabolikus, un criminel qui dirige une bande de pirates dans les Caraïbes. Le diabolique Diabolikus et ses hommes de main attaquent des plates-formes pétrolières pour y voler de l’uranium.

Superargo accepte la mission et se lance à la poursuite de Diabolikus.

Réalisé par

4.7 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Diabolik, le criminel masqué est un antihéros venu du "fumetti", la bande dessinée italienne. Cette adaptation ciné est une réussite flamboyante... avec Michel Piccoli.

Nick Nostro

Pas de Superman dans ce film mexicain. Le héros en est Santo, le plus célèbre des catcheurs masqués, cousin latino de Superargo.

L'INVINCIBLE SUPERMAN