TESIS (VERSION RESTAURÉE)

2002
119 mn
Ce film n’est plus disponible

2002
119 mn
Parce que le premier film d'Amenabar (sur les snuff movies) a cumulé les Goyas en son temps
Angela prépare une thèse sur la violence à l'image, avec l'aide de Chema, un étudiant qui s'intéresse au cinéma qui va jusqu'au bout. Ils tombent sur des images de la mutilation d'une jeune étudiante disparue deux ans auparavant. Les indices s'accumulent semblant montrer que l'université servirait à dissimuler un trafic de films morbides à l'extrême.
Ce film n’est plus disponible
Fantastique / Horreur
Espagne
- 16 ans

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo
Je suis un peu embêté d’avoir à parler avant Tesis… Si vous connaissez, pas la peine de vous en dire plus. Si vous ne le connaissez pas, allez y tout de suite, ouvrez bien les yeux et plongez dans le cauchemar, moins vous en savez, mieux c’est ! Vraiment.
Alejandro Amenábar avait 22 ans quand il a réalisé Tesis, c’était son premier long métrage après quelques courts. Ce jeune madrilène, né au Chili, relançait pour notre plus grand bonheur une petite fille toute mignonne dont le regard avait frappé dans des films comme L’esprit de la ruche de Victor Erice, Elisa vida mía et surtout Cría cuervos de Carlos Saura. En 1995, la petite Ana Torrent avait grandi, assez éloignée du cinéma en fait. Julio Medem l’avait appelée en 1990 pour tourner Vacas, son premier long. Elle avait travaillé ensuite un peu à la télé.

Mais c’est Amenábarqui lui offre un rôle en or quand la comédienne madrilène approche la trentaine sans avoir perdu son regard noir et perçant. A ses côtés, deux jeunes acteurs à leurs débuts, Fele Martínez (héros des Amants du cercle polaire) et Eduardo Noriega, qui tournera Ouvre les yeux également avec Amenábar.

Tesis a été filmé en partie dans la Fac, vide en été, des Sciences de l’Information de l’Université de Madrid. Amenábar y étudiait. Le sinistre professeur Castro du film porte même le nom du prof qui aurait recalé à plusieurs reprises notre mauvais élève…

 
Dans le même genre vous pouvez trouver NO-DO ou encore EL CRIMEN DEL CINE ORIENTE .