THE HOLE

Bientôt disponible
Pour prouver que les étudiants anglais ne doivent jamais se cacher dans les bunkers désaffectés
Policier / Suspense - 2001 - Grande-Bretagne - 102 MIN - Tous publics

Quatre étudiants décident de passer deux jours dans un bunker souterrain pour échapper à un voyage scolaire. Dix-huit jour plus tard, seule Liz sort vivante de l’aventure, traumatisée et couverte de sang. Qu’est-il arrivé à ses compagnons ? Une psychiatre l’interroge et est bientôt persuadée que l’adolescente ne dit pas toute la vérité. Tandis que les cadavres de ses amis sont retrouvés dans le bunker, Liz semble mélanger fantasme et réalité au grand dam du médecin qui doit essayer de faire le tri dans son récit...

 

Réalisé par

5.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Caroline Vié
Caroline Vié
CHRONIQUEUR
C’est après avoir lu After the Hole, roman de Guy Burt, en 1993, que Nick Hamm a décidé de le porter à l’écran. Le metteur en scène travaillait alors pour la Royal Shakespeare Company ainsi que pour télévision anglais où il collaborait avec le comique Rik Mayal. Il lui a fallu huit ans pour monter le projet après avoir fait ses premières armes avec Martha, Frank, Daniel et Lawrence, son premier film qu’il a réalisé en 1997.

Pour The Hole, le cinéaste a réuni une belle brochette de jeunes comédiens. Thora Birch, qui venait de se faire remarquer dans American Beauty de Sam Mendes, mène la danse. C’est après l’avoir repérée dans ce grand succès de 1999 que la productrice Lisa Bryer l’a signalée à Nick Hamm pour qu’il lui confie le rôle principal de The Hole. Thora, qui a commencé sa carrière ans la publicité lorsqu’elle était enfant, a également été à l’affiche de Hocus Pocus - Les trois sorcières de Kenny Ortega et de Ghost World de Terry Zwigoff. Elle est la comédienne la plus expérimentée du groupe. Keira Knightley n’avait que quinze ans au moment du tournage.

La future héroïne de Pirates des Caraïbes était apparue dans Star Wars Episode 1 : la Menace fantôme de George Lucas avant The Hole. Embetz Davis campait la servante d’un commandant nazi dans La liste de Schindler de Steven Spielberg. Steven Waddington avait été désigné par Derek Jarman pour jouer le rôle-titre d’Edward II. Desmond Harrington avait fait ses débuts dans Jeanne D’Arc de Luc Besson et Daniel Brocklebank dans Shakespeare in Love de John Madden tandis que Laurence Fox apparaît pour la première fois à l’écran pour The Hole. Nick Hamm avoue avoir eu beaucoup de mal à restituer l’atmosphère d’un livre écrit par un jeune homme de dix-sept ans. Il a finalement confié l’écriture du scénario à Ben Court et Caroline Ip, deux scénaristes débutants récemment sortis de la National Film et Television School. Ces derniers, fervents amateurs de films d’horreur, ont décidé de partir de la dernière page du livre où une psychologue interroge l’héroïne et de bâtir l’intrigue sur une succession de flash-back ce qui renforce l’angoisse. The Hole a remporté le Prix Spécial Police du Festival de Cognac en 2001.
Le contexte

On y suit un groupe enfermé dans un espace clos et qui profite de l'occasion pour régler ses comptes.

Nick Hamm

On y retrouve des jeunes confrontés à une situation qui les dépasse.

AMERICAN BEAUTY

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS