Bande Annonce de WELCOME IN VIENNA PARTIE 1 : DIEU NE CROIT PLUS EN NOUSDécouvrez la bande Annonce de WELCOME IN VIENNA PARTIE 1 : DIEU NE CROIT PLUS EN NOUS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6136/fond/6136_w_500.jpg
Axel Corti
Armin Mueller-StahlBarbara PetritschEric SchildkrautFritz MiliarJohannes SilberschneiderBernd JeschekDietrich SieglGeorg CortenGoerg MarischkaKurt MejtrikBuddy Ellias

WELCOME IN VIENNA PARTIE 1 : DIEU NE CROIT PLUS EN NOUS

110 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Axel Corti.

Casting : Armin Mueller-Stahl, Barbara Petritsch, Eric Schildkraut, Fritz Miliar, Johannes Silberschneider, Bernd Jeschek, Dietrich Siegl, Georg Corten, Goerg Marischka, Kurt Mejtrik. Buddy Ellias

Synopsis : En 1938,  Ferry Tobler, adolescent juif, fuit l’Autriche et se rend à Prague où il sympathise avec Gandhi, soldat allemand opposé eu nazisme et évadé de Dachau. Ils rencontrent aussi Alena, une Tchèque avec laquelle les deux garçons se rendent à Paris. Arrêtés par les autorités françaises, le trio parvient à s’échapper du camp de Saint-Just et envisage alors de rejoindre Marseille afin d’y embarquer pour les Etats-Unis…

Scénario : Axel Corti, Georg Stefan Troller.
Pays : Autriche | Suisse | Allemagne
Tags : Politique / Histoire, De 39 à 45, Immigrants, Longs et bons, Films d'Europe de l'Est.

à partir de

9.99
voir ce film

La trilogie Welcome in Vienna a été réalisée entre 1981 et 1986. Dieu ne croit plus en nous en est la première partie. Avant ce film, Axel Corti était aussi connu en Autriche pour l’émission de radio qu’il a créée en 1968 et qu’il a animée jusqu’à sa mort prématurée en 1993 quand il fut victime d’une leucémie. Cette figure controversée de la culture autrichienne était connue pour ne pas mâcher ses mots notamment sur la culture et la politique intérieure de son pays.

Avant de mettre en scène sa trilogie, Axel Corti a signé deux autres films avec le scénariste George Troller. L’un était consacré à la jeunesse d’Hitler et l’autre à celle de Freud. Lassé par les biographies de personnages historiques, il a ensuite demandé à son complice de changer de source d’inspiration et de lui donner un sujet plus personnel. C’est ainsi que Troller a écrit Dieu ne croit plus en nous où il s’est appuyé sur son propre passé. Le titre est tiré d’un poème de Franz Werfel, l’auteur des Quarante jours du Musa Dagh.

Le scénariste estime qu’il a mis 80 % de sa propre histoire dans le scénario laissant son imagination broder le reste de l’intrigue. La scène du massacre de sa famille pendant la Nuit de Cristal est notamment autobiographique. Troller espérait d’ailleurs être contacté par des gens avec lesquels il a partagé les événements contés dans les films après leur sortie. Cela n’a pas été le cas ce qu’il l’a beaucoup déçu.

Dieu ne croit plus en nous a connu un grand succès en Autriche, en Allemagne et en Suisse mais n’avait pas été distribué en France lors de sa sortie en 1981. Avec l’argent récolté pour ce premier volet, le réalisateur et le scénariste se sont lancés dans la production des deux suites tournées en même temps en jonglant avec les acteurs et les décors. Tout  a été tourné à Vienne bien que l’action du deuxième film soit censée se dérouler à New York.

C’est en 1986 que le distributeur Jean Labadie a découvert Welcome in Vienna, le dernier opus de cette histoire qui s’étend sur une période comprise entre 1938 et 1946. Après avoir vu les deux premiers films sur cassette VHS grâce à un ami, il est tombé amoureux de la trilogie. Il s’est lancé dans de minutieuses recherches afin de mettre la main sur les précédents volets dont la télévision autrichienne a fini par lui céder les droits à grand prix. Il a mis cinq ans à restaurer l’ensemble dont il ne restait que des copies en 16 mm en assez mauvais état, un travail qui lui a coûté cent mille euros.

George Troller et  la veuve d’Axel Corti ont soutenu son projet mais personne, en Autriche, n’a souhaité ressortir les films, qui rappellent des souvenirs historiques douloureux. Claude Lanzmann, qui a connu Axel Corti, a, quant à lui, déclaré que Welcome in Vienna était une grande leçon d’humanité… Avant que Jean Labadie et sa société Le Pacte distribuent les trois volets dans les salles françaises en 2011, seul le dernier opus, Welcome in Vienna, avait été montré en France où il avait attiré 190 000 spectateurs en 1986.

le contexte
A voir également
Affiche du film LA FILLE DE TES REVES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MUSIC BOX

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLACK BOOK

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BEFORE SUNSET

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés