Parce que comme pour le Parrain, cette suite est encore plus brillante que le premier volet
Parce que comme pour le Parrain, cette suite est encore plus brillante que le premier volet
Le cinéma français des années 30 demeure un océan inexploré, une mine de surprises, un florilège de liberté et de bonne humeur. Serge Bromberg, connu des spectateurs des spectacles Retour de Flamme – mais aussi animateur de la société Lobster – l’a déjà prouvé lors d’une première visite à FilmoTV. La démonstration fut telle que l’envie de la prolonger se révéla unanime. Serge Bromberg revient donc, avec une nouvelle livraison, des films, français, tous des années 30.Vidéo : Interview exclusive de Serge Bromberg.
Le cinéma français des années 30 demeure un océan inexploré, une mine de surprises, un florilège de liberté et de bonne humeur. Serge Bromberg, connu des spectateurs des spectacles Retour de Flamme – mais aussi animateur de la société Lobster – l’a déjà prouvé lors d’une première visite à FilmoTV. La démonstration fut telle que l’envie de la prolonger se révéla unanime. Serge Bromberg revient donc, avec une nouvelle livraison, des films, français, tous des années 30.Vidéo : Interview exclusive de Serge Bromberg.
Paris, à la fin des années 20. Denis Baudu, orpheline, arrive chez son oncle. Celui-ci est le propriétaire d’un petit commerce, « Au Vieil Elbeuf », qui ne peut pas rivaliser avec le grand magasin voisin, le très moderne « Au bonheur des dames ». Octave Mouret, le directeur d’« Au bonheur des dames », engage Denise comme mannequin. Il souhaite faire disparaitre « Au Vieil Elbeuf » et utilise l’argent de son ami le baron Hartmann pour ruiner M. Baudu.
Directeur des usines de savon de Marseille Savinien, Monsieur Cassis se rend régulièrement à Paris pour rendre visite à sa maîtresse. Sa fille Mimi est courtisée par Henri, un des employés de l’usine qui est également le capitaine de l’équipe de football locale. Un jour que M. Cassis est de sortie, Henri et les ouvriers quittent l’usine pour aller disputer un match en Belgique. En route, ils rencontrent leur patron qui les licencie malgré les suppliques de Mimi. Henri et son équipe lancent leur propre usine de savon, qui fait concurrence à celle de Cassis.
Les spahis de l’armée française font respecter la loi dans le désert du Maroc. Deux officiers de ce corps de cavalerie, le français André Duval et le marocain Si Ahmed, sont amis. Rien ne semble pouvoir briser leur admiration mutuelle, jusqu’au jour où Duval tombe amoureux de Zinah, la sœur de Si Ahmed. Celui-ci, furieux, devient obsédé par l’idée de laver l’honneur de sa famille. Lorsque le village de Si Allal, le père d’Ahmed et Zinah, est attaqué par des pillards, Duval vient à leur rescousse.
Dans le Sahara, un militaire porté disparu, le lieutenant Saint-Avit, retrouve son bataillon et fait le récit de ses aventures. Partis dans le désert à la recherche de l’ancienne cité submergée d’Atlantide, Saint-Avit et Morhange, un autre officier, tombent dans une embuscade et sont emmenés dans une ville souterraine. C’est là qu’a survécu la mythique civilisation atlante. Antinéa, reine d’Atlantide, belle et cruelle, tombe amoureuse de Saint-Avit qui la repousse. Morhange, au contraire, est fasciné par la souveraine qui le manipule.
À Brisbane en Australie, Trott Lennard tue un homme dans une rixe et doit prendre la fuite. Il s’engage comme marin à bord d’un cargo qui fait de la contrebande d’armes. Le voyage l’emmène dans les mers du sud, où il découvre une île paradisiaque située sur un récif de corail. De retour en Australie, Trott, toujours traqué par le policier Abboy, rencontre Lilian White, qui vit seule à la campagne, hantée par un lourd secret. Trott et Lilian tombent amoureux et rêvent de partir s’installer sur le récif, loin de leurs problèmes. Mais la jeune femme tombe gravement malade.  
Mireille, fille unique d’un riche propriétaire provençal, jure de n’épouser qu’un homme dont elle sera réellement amoureuse, même si celui-ci est pauvre. Le choix de Mireille est déjà fait : c’est Vincent, un artisan vannier. Lors de la féria d’Arles, Mireille repousse les avances d’Ourias, un riche éleveur. Jaloux que Mireille lui préfère Vincent, Ourias provoque celui-ci et le bat violemment. Apprenant que son amour est blessé, Mireille s’aventure seule dans la montagne pour le retrouver.
Jean, un marin en permission, passe quelques jours à Paris où il rencontre la chanteuse Stella Maris. Il passe la nuit avec elle et tombe follement amoureux. Les sentiments de Jean pour Stella ne sont pas réciproques : pour elle, il n’était qu’une aventure d’un soir et elle reprend sa vie, où se bousculent déjà plusieurs hommes. Pour Jean, chacune des aventures de Stella apparait comme une douloureuse infidélité. Le marin rentre à Toulon pour reprendre son poste à bord mais il ne parvient pas à oublier la chanteuse.
Henri Werner rentre chez lui après un long voyage en Afrique. Il retrouve sa sœur Liliane, qui est devenue une célèbre actrice et chanteuse. Il découvre pourtant rapidement que la carrière de Liliane est sur le déclin : devenue dépendante à la drogue, la jeune femme a de plus en plus de mal à assurer ses spectacles et est harcelée par un groupe de trafiquants. Henri décide de la sortir de cet enfer. Pour empêcher les trafiquants de nuire, il les pourchasse à travers l’Europe, jusqu’à trouver leur chef.
Josyane Plaisir, une chanteuse sans le sou, a conçu un plan infaillible pour se trouver un riche mari. Elle se rend au bois de Boulogne en compagnie du chien Pantoufle, qu’elle a loué à un toiletteur, et fait mine de le perdre. Le chien est dressé pour monter à bord des voitures où se trouvent des hommes seuls. Son collier porte l’adresse de Josyane, qui attend chez elle que le riche célibataire lui rapporte l’animal. Josyane tombe immédiatement amoureuse de René lorsqu’il sonne à sa porte avec le chien : pas de chance, il est aussi pauvre qu’elle.
Au milieu du 19ème siècle, le forçat Vidocq s’évade et se cache chez Annette, une jeune femme. Le frère d’Annette, un lieutenant de police, est assassiné et Vidocq, qui clame son innocence, est accusé du crime et renvoyé au bagne. Il s’évade une nouvelle fois et retourne chez Annette, qui croit en son innocence. Il s’installe chez elle et ouvre un commerce de tailleur, sans renoncer à découvrir le véritable coupable du meurtre. D’anciens bagnards retrouvent Vidocq et menacent de le dénoncer au préfet de police Henry.
Paris, à la fin des années 20. Denis Baudu, orpheline, arrive chez son oncle. Celui-ci est le propriétaire d’un petit commerce, « Au Vieil Elbeuf », qui ne peut pas rivaliser avec le grand magasin voisin, le très moderne « Au bonheur des dames ». Octave Mouret, le directeur d’« Au bonheur des dames », engage Denise comme mannequin. Il souhaite faire disparaitre « Au Vieil Elbeuf » et utilise l’argent de son ami le baron Hartmann pour ruiner M. Baudu.
Directeur des usines de savon de Marseille Savinien, Monsieur Cassis se rend régulièrement à Paris pour rendre visite à sa maîtresse. Sa fille Mimi est courtisée par Henri, un des employés de l’usine qui est également le capitaine de l’équipe de football locale. Un jour que M. Cassis est de sortie, Henri et les ouvriers quittent l’usine pour aller disputer un match en Belgique. En route, ils rencontrent leur patron qui les licencie malgré les suppliques de Mimi. Henri et son équipe lancent leur propre usine de savon, qui fait concurrence à celle de Cassis.
Les spahis de l’armée française font respecter la loi dans le désert du Maroc. Deux officiers de ce corps de cavalerie, le français André Duval et le marocain Si Ahmed, sont amis. Rien ne semble pouvoir briser leur admiration mutuelle, jusqu’au jour où Duval tombe amoureux de Zinah, la sœur de Si Ahmed. Celui-ci, furieux, devient obsédé par l’idée de laver l’honneur de sa famille. Lorsque le village de Si Allal, le père d’Ahmed et Zinah, est attaqué par des pillards, Duval vient à leur rescousse.
Dans le Sahara, un militaire porté disparu, le lieutenant Saint-Avit, retrouve son bataillon et fait le récit de ses aventures. Partis dans le désert à la recherche de l’ancienne cité submergée d’Atlantide, Saint-Avit et Morhange, un autre officier, tombent dans une embuscade et sont emmenés dans une ville souterraine. C’est là qu’a survécu la mythique civilisation atlante. Antinéa, reine d’Atlantide, belle et cruelle, tombe amoureuse de Saint-Avit qui la repousse. Morhange, au contraire, est fasciné par la souveraine qui le manipule.
À Brisbane en Australie, Trott Lennard tue un homme dans une rixe et doit prendre la fuite. Il s’engage comme marin à bord d’un cargo qui fait de la contrebande d’armes. Le voyage l’emmène dans les mers du sud, où il découvre une île paradisiaque située sur un récif de corail. De retour en Australie, Trott, toujours traqué par le policier Abboy, rencontre Lilian White, qui vit seule à la campagne, hantée par un lourd secret. Trott et Lilian tombent amoureux et rêvent de partir s’installer sur le récif, loin de leurs problèmes. Mais la jeune femme tombe gravement malade.  
Mireille, fille unique d’un riche propriétaire provençal, jure de n’épouser qu’un homme dont elle sera réellement amoureuse, même si celui-ci est pauvre. Le choix de Mireille est déjà fait : c’est Vincent, un artisan vannier. Lors de la féria d’Arles, Mireille repousse les avances d’Ourias, un riche éleveur. Jaloux que Mireille lui préfère Vincent, Ourias provoque celui-ci et le bat violemment. Apprenant que son amour est blessé, Mireille s’aventure seule dans la montagne pour le retrouver.
Jean, un marin en permission, passe quelques jours à Paris où il rencontre la chanteuse Stella Maris. Il passe la nuit avec elle et tombe follement amoureux. Les sentiments de Jean pour Stella ne sont pas réciproques : pour elle, il n’était qu’une aventure d’un soir et elle reprend sa vie, où se bousculent déjà plusieurs hommes. Pour Jean, chacune des aventures de Stella apparait comme une douloureuse infidélité. Le marin rentre à Toulon pour reprendre son poste à bord mais il ne parvient pas à oublier la chanteuse.
Henri Werner rentre chez lui après un long voyage en Afrique. Il retrouve sa sœur Liliane, qui est devenue une célèbre actrice et chanteuse. Il découvre pourtant rapidement que la carrière de Liliane est sur le déclin : devenue dépendante à la drogue, la jeune femme a de plus en plus de mal à assurer ses spectacles et est harcelée par un groupe de trafiquants. Henri décide de la sortir de cet enfer. Pour empêcher les trafiquants de nuire, il les pourchasse à travers l’Europe, jusqu’à trouver leur chef.
Josyane Plaisir, une chanteuse sans le sou, a conçu un plan infaillible pour se trouver un riche mari. Elle se rend au bois de Boulogne en compagnie du chien Pantoufle, qu’elle a loué à un toiletteur, et fait mine de le perdre. Le chien est dressé pour monter à bord des voitures où se trouvent des hommes seuls. Son collier porte l’adresse de Josyane, qui attend chez elle que le riche célibataire lui rapporte l’animal. Josyane tombe immédiatement amoureuse de René lorsqu’il sonne à sa porte avec le chien : pas de chance, il est aussi pauvre qu’elle.
Au milieu du 19ème siècle, le forçat Vidocq s’évade et se cache chez Annette, une jeune femme. Le frère d’Annette, un lieutenant de police, est assassiné et Vidocq, qui clame son innocence, est accusé du crime et renvoyé au bagne. Il s’évade une nouvelle fois et retourne chez Annette, qui croit en son innocence. Il s’installe chez elle et ouvre un commerce de tailleur, sans renoncer à découvrir le véritable coupable du meurtre. D’anciens bagnards retrouvent Vidocq et menacent de le dénoncer au préfet de police Henry.