24 HEURES D'AMOUR

Bientôt disponible
Parce que le film a été tourné en 8 jours, en Hongrie, par le Eric Rohmer du X
Adulte - 1998 - France - 91 MIN - interdit aux moins de 18 ans
Julie et Paul, jeunes mariés, sont en voyage de noces mais tombent en panne de voiture. Ils trouvent refuge dans une auberge de la campagne hongroise. Un photographe de charme y fait des clichés pornos avec ses modèles; les soubrettes y sont plutôt délurées. Problème dans le couple: Paul dit avoir besoin de sexe quand Julie dit avoir besoin d'amour. L'un et l'autre vont apprendre comment sexe et amour peuvent se mêler et unir leur relation.

Réalisé par

Pas encore disponible
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Christophe Bier
Christophe Bier
CHRONIQUEUR

Réalisé en Août 1998, après exhibitions 1999, 24 Heures d’amour est l’un des tout premiers longs métrages pornos de John B. Root, tourné en six jours. Déjà fidèle à son credo d’une pornographie hard mais ludique, s’épanouissant dans les contraintes d’un vrai scénario écrit, B. Root invente une œuvre assez joyeuse, une comédie d’été qui reflète le climat de plaisir qu’il avait su instaurer sur le set. « Ce furent six jours de grand bonheur, confesse-t-il dans ses mémoires. Du bonheur de faire le mieux possible ce que l’on aime le plus faire. Du bonheur d’être réunis et de construire une histoire, de bâtir tous ensemble un grand rêve érotique. Il y a, dans ce film, de nombreux éclats de rire." Etre réunis, construire, bâtir ensemble… John B. Root se place dans la longue tradition d’un cinéma français indépendant et familial.
Lui-même producteur, comme Pagnol, Moullet ou Vecchiali, il choisit la voie d’une économie budgétaire, indispensable à la liberté de création, et s’entoure d’une équipe fidèle. a cent lieues des vidéos x formatées de beaucoup de ses confrères, 24 Heures D’Amour aborde le sexe avec beaucoup de légèreté et ose même parler d’amour. C’est un conte moral qui suit l’évolution psychologique de ses personnages, à la manière d’un Eric Rohmer. Des jeunes mariées en voyage de noces tombent en panne et débarquent dans une auberge de la campagne hongroise. Un photographe y fait des clichés pornos ; les serveuses y sont délurées. Mais le couple a un problème.
Julie aurait besoin d’amour ; Paul aurait besoin de sexe. Eternelle incompréhension entre l’homme et la femme. Avec beaucoup d’ironie, John B. Root s’en amuse. En moraliste décomplexé, il révèle à chacun les grandes vertus du sexe et de l’amour, réconciliés au bout d’une belle partouze hédoniste.

Tags

Le contexte

Hpg

John B Root

XYZ