ALLAN X FOREVER

Bientôt disponible
0000 - France - 5 MIN - interdit aux moins de 16 ans

Avec plus de 500 pornos au compteur, Richard Allan fut certainement l’un des hardeurs les plus performants du cinéma X français des années 70-80. Il faut dire qu’en matière de sexe, le jeune homme fut précoce, avouant une première relation à 12 ans, dans l’infirmerie de l’école, avec Josette, camarade de classe convalescente pour laquelle il escalada le mur par la gouttière pour étreindre son corps fiévreux. Dès lors la température ne baissa plus. Dans les années 70, s’ennuyant dans un boulot pour une société de transit, il organise des partouzes. Avec son épouse Liliane, il forme un parfait couple libertin qui ne tarde pas à poser pour les premiers romans-photos pornos. Leur aptitude à faire l’amour devant un objectif les propulse dans le cinéma X balbutiant. Très rarement glabre, barbu ou moustachu, Richard interprète souvent des personnages sympathiques et gouailleurs. VRP en godemichés, paysan attardé débarquant à Paris, vendeur d’extincteurs à l’accent pied-noir, il parvient toujours à combler la totalité du casting féminin de Zob, zob, zob, Cuisses en délire ou Le Feu à la minette, petites comédies en son direct, vite tournées, qui reposent sur son exceptionnelle endurance et son sens naturel de l’improvisation. Mais l’amateur se souvient aussi de rôles plus tourmentés, comme l’écrivain de La Femme objet, pygmalion dévoré par sa création. Une palette de jeu très étendue qui l’autorise aussi à quelques incursions dans le cinéma dit classique, notamment dans Police de Maurice Pialat. Richard se consacre désormais au commerce de chocolats érotiques et vient de rédiger ses mémoires.

Réalisé par

Pas encore disponible
Contexte

Filmo Tv

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Pas si éloigné