Bienvenue, Mister Chance

À partir de 2.99 €
Parce que Peter Sellers s'est inspiré vocalement de Stan Laurel pour son personnage
Comédie - 1980 - Etats-Unis - 130 MIN - VF - Tous publics

Chance, jardinier de son état, n’a jamais mis les pieds hors de la propriété dans laquelle il semble travailler depuis toujours. C’est un enfant prisonnier dans un corps d’homme mûr, qui ne sait ni lire ni écrire et ne connaît du monde que ce qu’il en voit à travers l’écran de la télévision, son passe-temps favori. A la mort de son maître, il se retrouve à la rue et un accident le met sur la route de Eve Rand, épouse d’un milliardaire proche conseiller du Président des Etats-Unis. Ce dernier trouve rafraîchissantes les phrases sibyllines de Chance, qu’il prend pour de puissantes métaphores et réutilise dans un discours…

Réalisé par

7.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

Avec son personnage de jardinier naïf, qui ne sait ni lire ni écrire mais devient le conseiller du Président des Etats-Unis à coup de sentences météorologiques ou légumières du genre : "Dans le jardin, les saisons se succèdent : d’abord le printemps et l’été, ensuite l’automne et l’hiver…",  Bienvenue Mister Chance est une revigorante parabole. Ce film brocarde à la fois le monde de la télévision et celui de la politique à travers le sensationnel parcours ascensionnel d’un Candide moderne, qui, comme le héros de Voltaire, dit en substance : "Cultivons notre jardin…".

Le scénario est adapté de son propre roman par l’écrivain Jerzy Kosinski, né en 1933 en Pologne et mort en 1991 aux Etats-Unis où il était installé depuis 1957. Kosinski est par ailleurs l’auteur de L’Oiseau bariolé, un roman très remarqué et considéré comme autobiographique sur la souffrance d’un enfant juif durant la guerre en Pologne. Mais il fut accusé de plagiat dans les années 80, notamment à propos de Being There/Bienvenue Mister Chance qui serait très inspiré d’un roman d’un de ses compatriotes.
Quoiqu’il en soit, le matériau donna lieu à un film formidable où Peter Sellers, l’irrésistible Inspecteur Clouseau de la série des Panthère rose de Blake Edwards, le multiple Docteur Folamour (ainsi que Lionel Mandrake et Merkin Muffley) du film de Stanley Kubrick, montrait qu’il pouvait être autre chose qu’un comique, fût-il génial. L’acteur britannique, seulement âgé de cinquante-quatre ans lors du tournage, devait décéder un an plus tard d’une crise cardiaque.

Dans Bienvenue Mister Chance, qui fut donc son avant dernier film, mais son dernier grand succès, il arbore le masque impassible du clown blanc, la naïveté bonhomme de l’enfant coincé dans un corps d’adulte, et livre son interprétation la plus sobre et néanmoins la plus épatante.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Peter Sellers

Hal Ashby

LA PARTY DE BLAKE EDWARDS (THE PARTY, 1968)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec la plateforme d'abonnement vidéo à la demande à petit prix FilmoTV, visionner les meilleurs films chez vous en un clic ! FilmoTV, un système multi-écrans : PC classique, application Google Android, iOS et tablettes PC, Numericable, télévisions connectées, choisissez votre support préféré ! Profitez de vos films Western en abonnement VOD illimité ou de vos films historiques à visionner en téléchargement légal. Pour cela consultez nos pages mode d'emploi ou comment s'abonner.