BRIGITTE LAHAIE, DÉBUTS PROMETTEURS

Bientôt disponible
Parce que la carrière X de Brigitte Lahaie se révèle somme toute assez peu fournie
5 MIN - Tous publics
Il est désormais loin le temps ou Brigitte Lahaie faisait régner sa blondeur et ses seins parfaits sur  les pornos français en 35 mm. Si certaines de ces pellicules coquines sont devenues des classiques du cinéma Lahaie-esque (comme Je Suis à prendre ou Les Petites écolières),  deux autres, qu’elle tourna en début de carrière, ont été oubliés.  Y compris auprès de ses fans les plus hardcores. A savoir Prends-moi de force et Pénétrations Méditerranéennes, mis en boite en semi improvisation par un certain Boris Pradley. En fait le pseudonyme de Jean Marie Pallardy, stakanoviste du cinéma érotique d’antan. Deux bandes extirpées de l’année 1978 ou miss Brigitte, présentes dans des rôles furtifs,  montraient déjà qu’elle avait tout en elle pour devenir un mythe.

Réalisé par

Pas encore disponible
Contexte

Filmo Tv

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité