Bande Annonce de CenturionDécouvrez la bande Annonce de Centurion sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2244/fond/2244_w_500.jpg
Neil Marshall
David MorrisseyDominic WestMichael FassbenderOlga KurylenkoUlrich ThomsenAxelle CarolynDave LegenoImogen PootsJames CurrieJj FeildNoel Clarke

Centurion

97 mn

Note de SensCritique :

5.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Neil Marshall.

Casting : David Morrissey, Dominic West, Michael Fassbender, Olga Kurylenko, Ulrich Thomsen, Axelle Carolyn, Dave Legeno, Imogen Poots, James Currie, Jj Feild. Noel Clarke

Synopsis : 117 après Jésus-Christ : l’Empire Romain règne sur tout l’Occident mais, au nord de l’Angleterre, l’armée romaine se heurte à des barbares sanguinaires, les Pictes. Appelée en renfort, la prestigieuse neuvième légion du Général Titus Flavius Virilus se fait massacrer au cours d’une terrible embuscade au cours de laquelle ce dernier est fait prisonnier. Marcus Dias et quelques autres légionnaires échappent au carnage et décide de pénétrer le territoire ennemi  afin de délivrer Virilus...

Scénario : Neil Marshall.
Musique : Ilan Eshkeri.
Pays : Grande-Bretagne
Tags : Poursuite.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Juillet 1981. Les Aventuriers de l’Arche perdue, fait les beaux jours d’un cinéma de Newcastle, au nord de l’Angleterre, presque à la frontière avec l’Ecosse. Dans la salle, un garçonnet de 11 ans, le petit Neil Marshall, se passionne pour les aventures d’Indiana Jones mais, plutôt que de devenir archéologue comme lui, il décide, ce jour là, de consacrer sa vie au cinéma !
Quelques années plus tard, après un passage par l'Ecole du film de Newcastle, Neil Marshall entame une carrière de monteur à la télévision, avant d’écrire et de réaliser un court métrage fantastique, plein de zombies et intitulé Combat. Nous sommes en 1999. Trois ans plus tard sort sur les écrans son premier long métrage, Dog Soldier, un film d’horreur avec loups-garous particulièrement agressifs, à la fois géants et écossais ! Poursuivant dans la même veine, en 2005, il raconte la virée de six copines spéléologues attaquées par une bande de monstres abominables dans The Descent. Il y aura ensuite The Doomsday, dans lequel une grande partie de l’Ecosse est décimée par un méchant virus.

L’Ecosse encore, l’Ecosse toujours puisque le cinéaste repense alors à ses balades le long des vieilles routes romaines longeant le mur séparant l’Angleterre de l’Ecosse, dit le mur d’Hadrien, du nom de cette empereur romain qui décida l’érection, en 122 après JC, de ces 117 km de muraille destinés à protéger les terres déjà conquises sur l’île, des attaques fomentées par les Pictes, ces irréductibles peuples nordiques qui, eux, vraiment, résistèrent « encore et toujours » à l’envahisseur !
Le voici donc écrivant le scénario de ce péplum, violent et plein d’action, retraçant la tragique destinée de la légendaire Neuvième légion, la plus redoutée de l’armée romaine, mystérieusement disparue, après trois siècles de bons et loyaux services. Une véritable énigme historique !

Pour incarner le rôle du général Titus Flavius Virilus, le chef de cette valeureuse légion, Neil Marshall fit appel à Dominic West, l’inspecteur face à Gas­pard Ul­liel en assassin carnivore dans Hannibal Lecter : les origines du mal, et, pour le rôle de Quintus Dias, le centurion courageux, à Michael Fassbender, le résistant trahi par son accent dans Inglourious Basterds de Quentin Tarantino. On notera que, l’un et l’autre, avaient participé, trois ans plus tôt, à 300, le péplum de Zack Snyder.

Face à eux, dans le rôle du belliqueux chef picte, vous reconnaîtrez le danois Ulrich Thomsen, le fils accusateur de Festen, revu, depuis, dans pas mal de grosses productions, telles que le Monde ne suffit pas ou Kingdom of Heaven, de Ridley Scott. Enfin, dans le rôle de deux farouches amazones, vous retrouverez, d’une part, Olga Kurylenko, la James Bond girl de Quantum of Solace, et, d’autre part, Axelle Carolyn, qui avait épousé le réalisateur en octobre 2007.

Le tournage de Centurion eut lieu durant l’hiver 2009, au cœur de profondes forêts situées au sud-ouest de Londres, dans le Surrey, ainsi que dans les Highlands écossais, où Jean-Jacques Annaud avait tourné certaines scènes de la Guerre du feu. Comme dans le film lui-même, les conditions météorologiques furent sévères. Dans leurs costumes d’époque, les comédiens durent affronter des températures négatives, du blizzard et de la vraie neige, donnant d’autant plus de crédibilité à leurs personnages et aux combats qu’ils devaient mener, comme le soulignera plus tard Neil Marshall.

Le réalisme de ces combats, extrêmement brutaux, était très important pour le cinéaste qui voulait vraiment les recréer le plus minutieusement possible. Habitué aux films d’horreur, il ne lésina pas sur l’hémoglobine. Les 200 litres prévus ne furent pas suffisants, il en fallut 200 de plus pour venir à bout de toutes ces têtes coupées par le milieu, de ces yeux crevés par des flèches, et autres décapitations !

L’autre défi du film était de recréer la culture de ces peuplades nordiques dont on ne sait pas grand-chose, les Pictes. On sait seulement qu’ils devaient utiliser le bois et le cuir, qu’ils savaient travailler l’os, la pierre et le métal. Pour le reste, leur culture reste assez mystérieuse, quant à leur langue, Neil Marshall décida de leur faire parler le gaélique écossais.

Relativement bien reçu par la critique française, le film fut largement boudé par le public hexagonal, dont on ne sait trop s’il ne voulait pas voir le film où s’il ne fut même pas au courant de son existence. En effet, sorti le même jour que Twilight Chapitre 3, qui attira 2 millions de spectateurs en une semaine, dans 765 salles, Centurion ne fut visible en France que dans sept salles qui se partagèrent trois mille petites entrées.

Enfin, sachez que la disparition mystérieuse de la neuvième légion romaine fut également le thème d’un roman pour enfant, signé Rosemary Sutcliff, The Eagle, paru en 1954 et adapté à la télévision, sous la forme d’une série en six épisodes, diffusée par la BBC en 1977. Trente-quatre ans plus tard, c’est le cinéaste écossais Kevin Macdonald qui s’intéressera au même roman, l’adaptant, pour le cinéma, avec Channing Tatum, Jamie Bell et Donald Sutherland.  

En territoire ennemi.

Moi je l'aime bien Neil Marshall. Je sais qu'il est de bon ton de le dénigrer mais que voulez-vous, j'aime bien ses films, aussi généreux que bordéliques. "Dog soldiers" était une bonne petite série B avec des loups-garous à la place d'aliens, "The descent" était un concentré ...

Lire la suite
7
Gand-Alf

Classique mais efficace

Centurion est le genre de film que l’on peut craindre pour moults nombreuses raisons et pour lequel, finalement, on ressort assez content. On a passé un bon moment, sans prise de tête. Ce film renvoi à l’histoire de la Legio IX Hispana qui disparut au IIè siècle. Si la ...

Lire la suite
7
Aqualudo

L'Histoire avec une grande hache

Neil Marshall a 12 million de dollars donc calme toi tout d'suite, il va pas te pondre une épopée dantesque à la Gladiator ou quelconque autre film suivant cette mode sorti dans la foulée. Dégobille tes espérances, ça va pas t'emporter 3 heures dans les tréfonds de l'être ...

Lire la suite
7
zombiraptor
 
A voir également
Affiche du film 300

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film 7 psychopathes

à partir de

9.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film THE DESCENT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TROIE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film SALES GOSSES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CRASH TEST AGLAÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PLANETE DES VAMPIRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CHOUQUETTE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TRAHISONS

à partir de

6.99
 
Affiche du film I WISH - FAITES UN VOEU

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés