Bande Annonce de ÉTÉ VIOLENTDécouvrez la bande Annonce de ÉTÉ VIOLENT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4106/fond/4106_w_500.jpg
Valerio Zurlini
Cathia CaroEleanora Rossi DragoJean-Louis TrintignantLilla BrignoneRaf MattioliBruno CatenutoGiampiero Littera

ÉTÉ VIOLENT

92 mn

Note de SensCritique :

6.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Valerio Zurlini.

Casting : Cathia Caro, Eleanora Rossi Drago, Jean-Louis Trintignant, Lilla Brignone, Raf Mattioli, Bruno Catenuto. Giampiero Littera

Synopsis : Fils d’un dignitaire fasciste, le jeune Carlo Caremoli revient dans la station balnéaire de Riccione après s’être planqué pendant toute la durée de la guerre pour échapper au service militaire. Une réunion sur la plage avec ses amis est interrompue par le passage d’un avion allemand qui provoque une panique. Dans la confusion qui s’ensuit, Carlo recueille une enfant et la remet à sa mère, Roberta, la veuve d’un officier de marine.  Malgré leur différence d’âge et la désapprobation de leurs familles respectives, Carlo et Roberta tombent amoureux. Un soir, ils sont surpris par une patrouille de l’armée qui découvre que Carlo n’est pas en règle. 

Scénario : Suso Cecchi d'Amico, Valerio Zurlini.
Musique : Mario Nascimbene.
Pays : France | Italie
Tags : Drame, C'est l'été, Il faut bien que jeunesse se passe, Cinéaste Zurlini, Autrefois, Entre 39 et 45, La vie de famille, Des couples jeunes , En Méditerranée, Portrait de groupe, CINÉASTES MONDE.

Inclus danspassillimite
voir ce film
Second film du méconnu Valerio Zurlini, Ete violent raconte l’histoire d’amour complexe d’un homme jeune et d’une femme plus âgée dans l’Italie de 1943.

Eleonora Rossi Drago incarne la veuve d’un officier de marine, tandis que le tout jeune Jean-Louis Trintignant  interprète le pistonné qui a profité des réseaux de son père fasciste pour éviter la conscription. Bien qu’assez risqué, parce qu’il aborde le sujet sensible de la chute du fascisme en Italie, le contexte de la guerre n’est pas vraiment le sujet du film, mais il amplifie le caractère tragique d’une relation condamnée par le destin. En effet, les barrières sociales sont aussi infranchissables dans ces conditions qu’elles l’étaient pour Roméo et Juliette.

Parce que l’action se situe dans le décor trompeur d’une station balnéaire de la mer Adriatique,  la guerre se fait oublier la plupart du temps, sauf à l’occasion de trois des scènes les plus spectaculaires du film, qui justifient amplement le titre.

Valerio Zurlini est un des plus méconnus des grands cinéastes italiens apparus dans les années 50. Né en 1926, il a été marqué par la guerre, après s’être engagé en 1943 dans l’armée de libération pour combattre les Allemands. Revenu à la vie civile, il a terminé ses études aux beaux-arts avant de se diriger un peu par hasard vers le cinéma. En 1953, il réalise une comédie légère Les filles de San Frediano. Il s’agit d’un film de commande, qui ne le satisfait pas. C’est pourquoi Zurlini considère Eté violent, réalisé trois ans plus tard, comme son véritable premier film.

Bien que le sujet n’ait rien d’autobiographique, Zurlini s’est  inspiré de ses souvenirs de l’été 1943 pour dépeindre l’ambiance trompeuse des stations balnéaires pendant la guerre. Il a déclaré avoir surtout cherché à retranscrire le sentiment de vide qui entourait la jeunesse : « vide intellectuel, spirituel, un vide de confiance, d’absence d’attente vis à vis du futur ». Pendant longtemps, le cinéma italien avait soigneusement évité d’aborder cette époque, parce qu’elle correspond à la chute de Mussolini, et à la guerre civile qui s’en était suivie entre fascistes et antifascistes. Zurlini déclarait à l’historien du cinéma Jean Gili qu’Ete violent avait été tourné dans des conditions très difficiles. Il devait être bouclé en 8 semaines avec un budget si dérisoire qu’il n’était même pas possible de commander des uniformes pour les soldats. A la veille de tourner la séquence du bombardement de la gare, le producteur a brusquement décidé de débloquer les crédits nécessaires. Du coup, la séquence a été tournée en 11 jours avec quatre caméras, et la différence s’en ressent par rapport au reste du film, contribuant à renforcer l’épilogue dramatique.

Jean-Louis Trintignant sortait tout juste de son service militaire qui l’avait amené en Allemagne puis à Alger, pendant la guerre d’Algérie. Malgré tous ses efforts, car il avait essayé d’y échapper, et il est intéressant de le retrouver dans le rôle d’un jeune homme qui se fait pistonner pour éviter la conscription. Trois ans plus tard, en 1962,  il jouera dans Le fanfaron sous la direction de Dino Risi, et continuera par la suite à retourner épisodiquement en Italie.

"Une histoire privée devient extraordinaire si un événement historique est présent en arrière-fond."

Deuxième film seulement que je vois du réalisateur Valerio Zurlini, l'autre étant le très bon "Journal intime", mais, à part ici sur un point de détail sur lequel je vais revenir, une seconde preuve que l'emphase mélodramatique et lui faisaient deux. "Une histoire privée ...

Lire la suite
7
Plume231

juillet 2009 Mon premier Zurlini ne sera certainement pas le dernier. Si ce n'est une fin un peu poussive, à l'accentuation mélodramatique un peu lassante, le film m'a fortement emballé. La manière de construire cette relation amoureuse par petites touches, de plus en plus ...

Lire la suite
8
Alligator

Oeuvre radieuse !

Eté 1943. Carlo, fils d’un dignitaire fasciste, passe des vacances loin de la guerre, à Riccione. Il y rencontre Roberta, jeune veuve d’un officier de marine et mère d’une petite fille. Ils tombent follement amoureux. Le 25 juillet, la radio annonce la chute de Mussolini, ...

Lire la suite
8
Chicago
le contexte
A voir également
Affiche du film GLISSEMENTS PROGRESSIFS DU PLAISIR (VERSION RESTAURÉE)
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA FEMME DE MA VIE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE DÉSERT DES TARTARES (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA FILLE À LA VALISE
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés