GOSSES DE TOKYO

Bientôt disponible
Parce que ce film -muet - fut un des quatre qu'Ozu tourna la même année (1929)
Comédie - 1980 - Japon - 89 MIN - Tous publics

Keiji et son frère Ryoïchi déménagent avec leurs parents dans la banlieue de Tokyo. Les gamins font le tour du quartier et ont tôt fait de se bagarrer avec les enfants réunis sur le terrain vague. Leur astuce leur permet finalement de se faire accepter par la bande.

Devenus amis avec le fils du patron de leur père, les deux frères sont invités chez lui pour assister à une...

Les avis surSens Critique
Les quatre cent coups

Contrairement à Hollywood, où le muet a virtuellement disparu des écrans dès le début des années 30 (à l’exception d’un certain Charlie Chaplin), le cinéma japonais a continué à produire des films muets bien après les débuts du parlant. « Gosses de Tokyo » est ...

Lire la suite8Par Aramis
À quoi bon ?

Ce qui m'a d'abord marqué dans le cinéma d'Ozu, c'est sa façon de mettre en scène, avec autant d'intelligence que de finesse, les liens familiaux, l'ordre établi dans une famille ainsi que les cicatrices qu'elles peuvent générer. Gosses de Tokyo ne déroge pas à cette ...

Lire la suite9Par Docteur_Jivago
Ozu, tout simplement.

Après en avoir pris plein la tronche en regardant "Voyage à Tokyo", c'est non sans un certain enthousiasme que j'entamai le visionnage de ce "Gosses de Tokyo", film muet que Ozu tourne vingt ans plus tôt. Le film débute par une scène de déménagement : Une petite famille, ...

Lire la suite9Par Mr_Jones

Réalisé par

7.8 / 10
Le contexte

Comme les petits japonais, Antoine Doinel préfère l'école buissonnière, mais ses bêtises ne sont pas du goût de ses parents.

Yasujirô Ozu

En 1959, Ozu réalise lui-même ce remake en couleurs de Gosses de Tokyo. L'intrigue est modernisée pour introduire la télévision.

LA HARPE DE BIRMANIE