IMPARDONNABLES

Bientôt disponible
0
Le cinéma d'André Téchiné laisse toujours une trace dans nos mémoires... Il nous entraîne cette fois du côté de la cité des Doges pour une histoire de passion, de disparition et de soupçon.
Drame - 2011 - France - 111 MIN - Tous publics
Francis est un écrivain qui a bien du mal à boucler son prochain roman. C'est à Venise qu'il croit pouvoir retrouver l'inspiration...Arrivé sur place et cherchant une maison à louer, il rencontre Judith, une séduisante agent immobilière. Coup de foudre imédiat et début de la vie en couple ! Mais au fil de semaines, Francis en vient à douter de la fidélité de sa compagne, d'autant plus...

Réalisé par

4.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR
André Téchiné est un artisan du cinéma français. Quoiqu’il arrive, quel que soit l’accueil fait à ses films, il poursuit sa route avec passion, tissant depuis les années 70 un lien très particulier avec le public. Dans « Impardonnables », le cinéaste aborde un registre qu’il a jusqu’ici peu pratiqué : le thriller. Le film nous transporte à Venise et raconte tout d’abord le coup de foudre entre Judith, agent immobilier, et Francis, un de ses clients. Tous deux s’installent dans le cité des Doges mais leur idylle va tourner au drame quand la fille de Francis venue les rejoindre disparaît...Se posent alors des questions que personne jusqu’ici n’osait se poser : que fait Judith de ses journées ? Qui est vraiment Jérémie, ce jeune délinquant embauché pour la suivre ? D’une histoire romantique, on bascule soudain dans le drame et même la lumière unique de la lagune ne parviendra pas à réchauffer l’ensemble. Un film haletant, oppressant, presque dérangeant qui s’appuie sur l’interprétation de ses acteurs : André Dussollier, Carole Bouquet ou Mélanie Thierry...

Tags

Le contexte

Il se dégage de la cité des Doges un parfum décadent de romantisme figé dans le passé. Un endroit hors du temps, dont on sait qu'il sera là bien des siècles après nous...

André Téchiné

Soupçonner l'autre c'est déjà le condamner. Reste à en supporter les conséquences...Sydney Pollack imaginait qu'un homme et une femme, réunis par le deuil, découvraient que leurs conjoins décédés avaient été amants.

UN COEUR EN HIVER

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS