J'AVAIS SEPT FILLES

Bientôt disponible
Parce que c'est le 1er film en couleur de Maurice Chevalier et son dernier en France
Comédie - 1955 - France | Italie - 93 MIN - Tous publics

Sept jeunes danseuses sont sans travail après la faillite de leur troupe. Leur vieille habilleuse leur raconte qu’elle a eu autrefois une liaison avec une aristocrate de la région, le comte André de Courvallon, qui lui avait laissé sa bague en gage. L’une des danseuses décide de se faire passer pour la fille du comte grâce au bijou, bientôt imitée par ses consœurs, toutes d’une...

Réalisé par

5 / 10
Le contexte

Maurice Chevalier

Encore l'histoire d'une fille sans le sou qui se fait passer pour une aristocrate: cette fois-ci, elle n'utilise pas une bague mais une luxueuse robe de soirée, qui est sa seule possession.

Jean Boyer

Les danseuses de cette comédie sont également à la recherche de la richesse mais c’est l’amour qu’elles finissent par trouver.

AIMEZ-MOI CE SOIR

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS