J.F. PARTAGERAIT APPARTEMENT

Bientôt disponible
Parce que Bridget et Jennifer ont beaucoup travaillé pour le final du film
Policier / Suspense - 1992 - Etats-Unis - 107 MIN - interdit aux moins de 12 ans
Après avoir chassé Sam, son amoureux, en s’apercevant qu’il avait renoué avec son épouse dont il était en train de se séparer, Allison, jeune styliste new-yorkaise se cherche une colocataire. Elle choisit Hedra, jeune femme gauche et effacée qui va bientôt prendre Allison pour modèle. Elle adopte son look et s’évertue à lui ressembler. Les deux filles deviennent amies et quand Sam renoue avec Allison, Hedra lui fait bonne figure. En fait, elle va tout faire pour séparer de nouveau le couple et garder pour elle seule son amie.

Réalisé par

6.3 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Philippe Rouyer
Philippe Rouyer
CHRONIQUEUR

D’abord critique de cinéma, Barbet Schroeder a fondé en 1964 la société Les Films du Losange avec laquelle il a produit les premiers films d’Eric Rohmer, mais aussi Céline et Julie vont en bateau de Jacques Rivette en 1974. Parallèlement, dès 1969, il a fait ses débuts dans la mise en scène avec More. Longtemps, il alternera des fictions documentées comme Maîtresse et des documentaires délirants comme son Général Amin Dada. J.F. partagerait appartement est en 1992, son troisième film américain après Barfly et Le Mystère Von Bülow. Mais c’est le premier qui ne s’inspire pas de personnages réels. Ce qui a fait dire à Schroeder à l’époque que ce film marquait « son entrée dans le cinéma américain classique, celui qu’il a toujours admiré ». Même si ce thriller respecte les codes du genre, le cinéaste s’est néanmoins beaucoup documenté sur la folie de manière à ce que « tout se tienne sur le plan clinique » et que le profil de sa meurtrière soit totalement juste.

Au moment du casting, il a d’abord retenu Bridget Fonda à qui il a fait choisir lequel des deux rôles principaux elle préférait tenir. Elle a opté pour celui qui lui semblait le plus difficile des deux et s’en est par la suite félicité puisque ce film lui a valu son premier grand succès. Face à à la fille de Peter Fonda et petite-fille de Henry Fonda, Jennifer Jason Leigh, déjà remarquée dans La Chair et le Sang de Paul Verhoeven, excelle à passer de la godiche à la redoutable séductrice. Très motivées par ce film, les deux comédiennes n’ont pas hésité à suivre des cours de self-defence pour interpréter avec encore plus de conviction leur grande scène finale.
Le contexte

Jennifer Jason Leigh

Barbet Schroeder

EXISTENZ

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS