Bande Annonce de JACQUES MESRINE : PROFESSION ENNEMI PUBLICDécouvrez la bande Annonce de JACQUES MESRINE : PROFESSION ENNEMI PUBLIC sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/296/fond/296_w_500.jpg
Hervé Palud
Jacques Mesrine

JACQUES MESRINE : PROFESSION ENNEMI PUBLIC

89 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Hervé Palud.

Casting : Jacques Mesrine

Synopsis : Qui était vraiment Jacques Mesrine ? L’ennemi public numéro 1, gangster multirécidiviste et braqueur de génie, savait étonnamment séduire ses contemporains au point d’avoir été en tête de sondages d’opinion, l’élisant « Homme de l’année » ! Hervé Palud enquête, avec Gilles Millet (qui l’a rencontré), sur la vraie personnalité de ce citoyen presque bonhomme, charismatique, provocateur et grand communicateur. Témoignages, images d’archives, sons originaux. Sans occulter la réalité de ses méfaits, ni la violence extrême de son exécution en pleine rue le 2 novembre 1979.

Scénario : Gilles Millet, Hervé Palud.
Musique : Gilbert Slavin.
Pays : France
Tags : Documentaire.

Film pas encore disponible
Un homme seul qui ose braver, voire ridiculiser, la police de tout un pays et l'ordre établi d'un gouvernement conservateur ne peut que fasciner. Comme par ailleurs, en incroyable mégalo qu'il était, Mesrine travaillait en permanence à sa propre légende, près de 30 ans après sa mort, nul n'a oublié son destin hors norme. Il est vrai qu'il jouait comme personne aux gendarmes et au voleur (annonçant, sitôt arrêté, une coupe de champagne à la main, qu'il s'évaderait très vite). Il est vrai aussi qu'il cultivait à dessein un petit côté Robin des Bois, laissant un billet à une grand-mère lors d'un braquage, ou baisant la main de son avocate, en signe d'excuses, en plein milieu d'une évasion.
Le gangster avait établi avec la presse un lien direct et récurrent unique, allant jusqu'à poser armé pour des photographes. Le film que vous allez découvrir utilise habilement des enregistrements audio de sa voix effectués à l'occasion d'une interview pour Libération. L'audace du personnage ne cesse d'impressionner, son insolence et son panache aussi. Notamment lorsqu'il entrevoit sa mort en cours d'évasion : « Si je meurs en haut du mur, ce sera en riant, parce que je mourrai libre ». Libre ou pas, il n'est pas mort en riant...

Curieux parcours que celui du réalisateur de ce documentaire ! En effet, peu le savent, mais Hervé Palud a débuté comme acteur comique, découvert à la télévision aux côtés d'Anne-Marie Carrière dans une pièce d'Au Théâtre ce soir en 1978 ! Par la suite, il a d'abord dirigé un film d'horreur (resté inédit, Du blues plein la tête), coécrit avec le comédien Niels Arestrup, avant de réaliser ce documentaire 4 ans seulement après l'exécution de Mesrine. Il a ensuite révélé Maïwenn Le Besco à 15 ans dans La Gamine, signé quelques comédies épaisses et, surtout, triomphé avec Un indien dans la ville.
C'est la lecture de l'ouvrage autobiographique de Mesrine, L'Instinct de mort, qui a donné envie à Palud de réaliser ce portrait posthume. Il prétend avoir été placé sous écoute le temps de sa réalisation ! Le personnage de Mesrine inspirait, la même année, une biographie romancée où le « gentleman braqueur » était interprété par Nicolas Silberg. Prochainement c'est Vincent Cassel qui campera le gangster dans l'adaptation de son livre que devait réaliser Barbet Schroeder, et qui sera finalement signée Jean-François Richet.
Le cinéma a toujours été très attiré par les récits de gangsters. Parmi ceux qui ont été portés à l'écran, citons Jules Bonnot, campé par Cremer ou Gamblin ; Albert Spaggiari par Huster et Jean-Paul Rouve ; Lucky Luciano par Slater, Volonte ou Andy Garcia... Warren Beatty interprétait Bugsy Siegel, Nicholson devenait Frank Costello (dans « Les Infiltrés » de Scorsese). Et puis, le légendaire Al Capone était, tout à tour, interprété par Steiger, Robards, Murray Abraham, Gazzara, et bien sûr De Niro pour « Les Incorruptibles » de Brian de Palma. Mais si Capone était, de son vivant, surnommé « Scarface », le personnage de Tony Montana, immortalisé par Al Pacino, est, quant à lui, une pure fiction...

A voir également
Affiche du film MOOKIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés