Bande Annonce de JEAN DE FLORETTEDécouvrez la bande Annonce de JEAN DE FLORETTE sur FilmoTVhttp://
Claude Berri
Daniel AuteuilGérard DepardieuYves MontandAndré DuponArmand MeffreDidier PainElisabeth DepardieuErnestine MazurownaJean MaurelMarcel ChampelMargarita LozanoPierre NougaroRoger Souza

JEAN DE FLORETTE

117 mn

Note de SensCritique :

7.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Claude Berri.

Casting : Daniel Auteuil, Gérard Depardieu, Yves Montand, André Dupon, Armand Meffre, Didier Pain, Elisabeth Depardieu, Ernestine Mazurowna, Jean Maurel, Marcel Champel, Margarita Lozano, Pierre Nougaro. Roger Souza

Synopsis : La Provence, au milieu des années 1920. Citadin bossu et idéaliste, Jean Cadoret – dit Jean de Florette – est venu s’installer avec sa femme et sa fille, sur un pauvre lopin de terre hérité de sa mère, afin d’y faire fortune en « cultivant l’authentique ». Alors que l’eau lui manque cruellement, il ignore qu’une source est à portée de main, sur son propre terrain. En revanche, ses voisins, le Papet et son neveu Ugolin, n’ignorent rien de cette source. C’est même eux qui l’on bouchée...

Scénario : Claude Berri, Gérard Brach.
Musique : Jean-Claude Petit.
Tags : Drame, Daniel Auteuil, Adapté de Marcel Pagnol, Région française : Provence-Alpes-Côte d'Azur, Adapté d'un roman.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Claude Berri a 50 ans lorsqu’en avril 1985 il donne le premier tour de manivelle de Jean de Florette et de Manon des sources, deux films tournés en même temps durant 32 semaines, du côté d’Aubagne et pour un budget de 110 millions de francs.

Première adaptation française d’une œuvre de Marcel Pagnol en couleur, Jean de Florette raconte le rêve d’un citadin bossu et idéaliste, Jean Cadoret – dit Jean de Florette (Gérard Depardieu) –, venu s’installer sur un pauvre lopin de terre provençale hérité de sa mère afin d’y faire fortune en « cultivant l’authentique ». Alors que l’eau lui manque cruellement, il ignore qu’une source est à portée de main, sur son propre terrain. Ses voisins, le Papet (Yves Montand) et son neveu Ugolin (Daniel Auteuil), n’ignorent rien de cette source. C’est même eux qui l’ont bouchée, afin de pouvoir, un jour, racheter la parcelle à vil prix !

Sorti fin août 1986 et annoncé comme l’événement cinématographique de la rentrée, Jean de Florette attirera dans la garrigue plus de 7 millions de spectateurs. Quelques mois plus tard, il permettra à Daniel Auteuil de remporter son premier César, avant d’empocher le BAFTA du meilleur acteur, récompense britannique qui, le même soir, désigna Jean de Florette, meilleur film de l’année, face à Cry Freedom de Richard Attenborough, Hope and Glory de John Boorman et Radio Days de Woody Allen. 

Avant-dernier film écrit et réalisé par Marcel Pagnol en 1952, Manon des Sources lui avait inspiré, une dizaine d’années plus tard, L’Eau des collines, un roman composé de deux parties : Jean de Florette puis Manon des Sources. C’est ce livre que Jean-Louis Livi, patron de l’agence Artmedia et neveu d’Yves Montand, donna à lire à son ami Claude Berri, à la fin des années 1970. Alors que le cinéaste-producteur tombe sous le charme du récit, les héritiers de l’académicien disparu en 1974 hésitent longuement. « C’était l’œuvre préféré de Marcel », expliqua sa veuve, Jacqueline Pagnol, qui, de plus, avait incarné Manon dans le film de son mari. Pour tenter de venir à bout de ses réticences, Berri fit intervenir son ami Alain Poiré, producteur à la Gaumont et très proche de la famille Pagnol. Ce n’est qu’après avoir revu Le Vieil homme et l’enfant, le premier long métrage de Claude Berri, que l’intransigeante héritière donna, enfin, son accord. Connaissant quelques difficultés de trésorerie, la Gaumont se retira du projet ; seul Alain Poiré y demeurant à titre personnel et à hauteur de 5% des éventuelles recettes.

Comme l’avait imaginé Claude Berri, Yves Montand refusa le rôle du vieux Papet. Cependant, il accepta de l’incarner brièvement pour, dans un bout d’essai, donner la réplique à Coluche, que Berri, après Tchao Pantin, imaginait en Ugolin. Le visionnage de ces essais fut sans appel, Coluche n’était pas du tout le personnage, alors que Montand était le Papet. Quand Berri proposa ensuite à Jacques Villeret le rôle d’Ugolin, Montand s’y opposa farouchement. Déjà partenaires dans le récent Garçon ! de Claude Sautet, il expliqua : « Je ne vais pas refaire couple avec [lui], on n’est pas Laurel et Hardy. » Enfin, après des premiers essais infructueux – Claude Berri le jugeant « trop beau » pour le rôle –, Daniel Auteuil se présenta à des essais de rattrapage, barbu, les cheveux mal coupés et teints en roux ! C’est ainsi qu’il obtint le rôle, abandonnant celui que Coline Serreau venait de lui proposer dans Trois hommes et un couffin. Ils se retrouveront deux ans plus tard pour Romuald et Juliette.

Contrairement aux craintes du cinéaste, qui redoutait son caractère parfois violent, Montand fut d’humeur constante, toujours disponible et particulièrement attentionné envers ses partenaires. Seule, la mort de Simone Signoret l’obligea à quitter le tournage pour assister aux obsèques, reprenant le travail dès le lendemain. Avant la première, qui eut lieu en présence du Tout-Paris au Gaumont Ambassade sur les Champs-Elysées le 26 août 1986, Jean de Florette avait fait l’ouverture du festival de Deauville et, avant cela, avait été projeté en avant première mondiale à Aubagne, ville natale de Marcel Pagnol.

Quand on a commencé d'étrangler le chat... il faut le finir !

C'est parfois assez dur de dire pourquoi on adore un film sans tomber dans le "ça c'est super, oh et ça c'est géant, et ça c'est génial" et autres formes de superlatifs. Je vais quand même essayer. Ce film je l'ai tout de suite beaucoup aimé, et après 2 ou 3 visionnages ...

Lire la suite
10
The Reg

Ce n'est pas moi qui pleure, ce sont mes yeux...

Jean de Florette fait partie de ces films que je regardais souvent quand j'étais petit, aux côtés de ma grand-mère pendant les vacances d'été. Par nostalgie, j'ai eu envie de le voir à nouveau. Ce film, comme toutes les adaptations de Pagnol, est extrêmement fort, riche ...

Lire la suite
8
caiuspupus

JEAN DE FLORETTE de Claude Berri

Film magnifique, et truculent. Adaptation fidèle du roman éponyme de Marcel Pagnol tiré du diptyque "L'eau des collines". L'interprétation est la clef de voûte de ce film. Daniel Auteuil, Gérard Depardieu et Yves Montand sont extraordinaires. Le film s'attache à dépeindre ...

Lire la suite
8
littlebigxav
 
le contexte
A voir également
Affiche du film DONNANT, DONNANT

à partir de

9.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Nathalie...

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MANON DES SOURCES
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film FANNY

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LES GARDIENNES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THELMA

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PROMESSE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SANTA & CIE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L HÉRITIER (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PADDINGTON 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés