KIRIKOU ET LES BÊTES SAUVAGES

À partir de 2.99 €
Pour l'astuce qui a consisté à faire dérouler les événements de ce deuxième volet au sein du premier.
Jeunesse - 2005 - France - 72 MIN - VF - HD - Tous publics

Le grand-père de Kirikou raconte quatre aventures qu'aurait vécues le petit garçon au cours de son combat contre la sorcière Karaba. Il y rencontrera tour à tour une hyène, un buffle, une girafe et une plante empoisonnée.

6.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Nabil Massad
Nabil Massad
CHRONIQUEUR

Kirikou et les bêtes sauvages a ceci de particulier qu’il appartient à la catégorie des midquel, à savoir une intra-aventure. Voulant dire par là que le film raconte des événements qui se seraient déroulés au sein même de la trame d’un autre film, dans le cas présent Kirikou et la sorcière. En effet ce deuxième volet des aventures de Kirikou n’est pas une suite au premier, mais met en exergue quatre histoires que le personnage aurait vécues au cours de son périple initial. Et c’est le grand-père qui installé dans sa grotte bleue, va raconter dans le détail les belles actions qu’auraient accomplies Kirikou lors de son combat contre la sorcière. Des aventures qui lui feront croiser tour à tour la route d’une hyène, d’un buffle, d’une girafe et d’une plante empoisonnée.
Michel Ocelot déjà réalisateur de Kirikou et la sorcière raconte qu’il ne souhaitait pas tourner un deuxième opus des aventures du personnage de Kirikou, mais qu’il finit par céder à la pression venue de la part de ses producteurs tout en leur imposant une sortie en salles alors qu’eux espéraient un film pour la télévision voire même une sortie en DVD directement. Bien lui en a pris puisque Kirikou et les bêtes sauvages connut un succès au cinéma encore plus phénoménal que le premier film, cumulant plus de deux millions d’entrées en France et ce dans un circuit de distribution nettement supérieur à son aîné.
La musique du film est comme pour le premier, signée Youssou N’Dour mais cette fois-ci avec la collaboration très efficace de Manu Dibango et de Rokia Traoré. Et en ce qui concerne la réalisation, elle est cosignée Michel Ocelot et Bénédicte Galup l’une de ses collaboratrices de longue date.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Ce film, tout comme Kirikou et les bêtes sauvages, entre dans la catégorie midquel ou intra-aventure, à savoir que son action se situe au sein du premier volet.

Michel Ocelot

Comme pour Kirikou, le succès incontestable du premier opus fut à l'origine des nouvelles aventures vécues par les mêmes héros.

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité