L'ART DE LA FUGUE

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Parce qu'il paraît que Yann Barthès a failli y faire ses débuts au cinéma
Comédie - 2015 - France - 97 MIN - VF - HD - Tous publics
Antoine vit depuis longtemps avec Adar et tous deux s'apprêtent à acheter une maison ensemble. Les parents d'Antoine propriétaire d'un magasin de vêtements pour hommes s'en réjouissent. Ce qu'ils ne savent pas c'est qu'Antoine est également attiré par l'exubérant Alexis. Gérard, son frère dépressif et éternel chômeur, ne parvient pas à faire le deuil de son mariage. Ariel...

Réalisé par

4.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Décidément rien  n’est simple : Antoine vit avec Adar, mais il rêve d’Alexis… Louis est amoureux de Mathilde, alors il va épouser Julie… Gérard, qui n’aime qu’Hélène, tombera-t-il dans les bras d’Ariel ? L’Art de la fugue réalisé par Brice Cauvin, c’est d’abord le portrait de trois frères en pleine crise de doutes existentiels. Comment dans ces conditions peuvent-ils retrouver le droit chemin ou échapper à toutes responsabilités ? Réponses en actes avec pour incarner cette fratrie haute en couleurs Laurent Lafitte (de la Comédie Française), Benjamin Biolay et Nicolas Bedos, soit, excusez du peu, un acteur, un chanteur et un humoriste. Face à eux notamment Agnès Jaoui, Elodie Frégé et Irène Jacob, entre autres.

A l’original de cette comédie à la française, on trouve en fait un le roman américain de Stephen McCauley dont Agnès Jaoui avait recommandé la lecture à Brice Cauvin. Ce dernier, enthousiasmé, fit appel à Raphaëlle Desplechin-Valbrune pour en écrire une adaptation volontairement très française. Il fut même demandé à Agnès Jaoui de traquer dans les différentes versions du scénario les "américanismes restants", selon l’expression du cinéaste.

Partant du constat que décidément les Français ne s’expriment pas du tout comme les Américains, Brice Cauvin, linguiste de formation, s’est attaché ensuite à l’écriture des dialogues et de décrire ainsi ce travail particulier : "J’aime penser à la part d’inconscient que contiennent les mots, alors j’ai mis beaucoup de soin à travailler les dialogues mais aussi la manière dont s’exprime chacun. Le personnage d’Antoine, par exemple, cherche beaucoup ses mots, mais uniquement quand il parle de lui-même.". Les preuves en images …

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Sur un registre parfois plus grave, Arnaud Desplechin, comme Brice Cauvin, se penche avec délectation sur les rapports entre les membres d'une même famille et les "pièces rapportées".

Brice Cauvin

Des frères chez Cauvin, des soeurs chez Allen mais un même tableau des relations entre frères et soeurs.

STELLA

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS