L'ASSASSIN MUSICIEN

1976
118 mn
Parce qu'on y découvre au générique, Frédéric Mitterand et Georges Kiejman
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Jeune violoniste dans un orchestre en province, Gilles arrive à Paris plein d'espoir en l'avenir. Il est convaincu qu'il va désormais pouvoir faire reconnaître son génie. Mais bientôt, le manque cruel d'argent et la prise de conscience de sa médiocrité font sombrer Gilles dans la délinquance et la démence...
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Drame
France
Tous publics
VF
1 min avant
2 min après
Les + de filmo

Si parfois au cinéma, des gangsters cachent des armes dans les étuis à violon, dans L’assassin musicien, premier long métrage de Benoît Jacquot sorti en 1975, son héros Gilles est lui un jeune clarinettiste, faisant partie d'un orchestre de province mais qui aimerait jouer du violon. 

Présenté à la Semaine de la critique, à Cannes la même année, le film raconte donc l’histoire de Gilles, musicien convaincu d'avoir un don exceptionnel, qui quitte la province pour s’installer à Paris, où, refusant tout compromis, il sombre dans la schizophrénie. 

Dans le rôle de Gilles, on retrouve ici Joël Bion, dont c’est le deuxième et dernier film. Avec lui Anna Karina, la muse de Jean-Luc Godard, Philippe March, le père pourchassé dans Dernier Domicile Connu, ou Howard Vernon, l’acteur du Silence de la mer. Et l’on découvre aussi dans de petits rôles l’avocat George Kiejman, et le cinéaste et ex-ministre de la culture, Frédéric Mitterrand. Une redécouverte.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver MÉLODIE POUR UN TUEUR (Un pianiste amateur est aussi un violent recouvreur de dettes.) ou encore LE CONCERT (Une autre histoire de violoniste).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné