L'autre

Bientôt disponible
Parce qu'il a fallu délocaliser le film du Connecticut vers la Californie afin de simuler l'été
Fantastique / Horreur - 1972 - Etats-Unis - 105 MIN - interdit aux moins de 16 ans

1935, dans le Connecticut. C’est l’été, Niles, 11 ans, joue avec son frère jumeau Holland dans la grange de la ferme familiale et dans les champs alentours… Le second semble avoir une influence néfaste sur le premier. Leur père est mort, leur mère est prostrée dans un état proche de la folie, leur grand-mère d’origine russe les initie à un jeu mystique de visualisation. Mais les accidents se multiplie : un cousin s’empale sur une fourche, une voisine meurt d’un arrêt cardiaque… Le mal rôde…

Réalisé par

7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

Sorti en France le 20 décembre 1972, le quatorzième film du réalisateur de Daisy Clover et Un été 42 est un choc, une plongée dans les mystères venimeux de l’enfance, ses beautés et sortilèges, ses innocences et vilenies. L’Autre est adapté par Thomas Tryon de son propre roman, The Other (paru en France sous le titre Le Visage de l’autre). Il est très difficile d’en résumer l’intrigue, sans en dévoiler les secrets, ce qui, de plus, serait dommageable à une première vision de ce film.

L’univers qui nous est donné est tout d’abord réaliste et joyeux : nous sommes en 1935 dans une ferme du Connecticut baignée de soleil, environnée d’une nature luxuriante et bienveillante, Niles et Holland, deux enfants de onze ans, deux frères jumeaux, s’ébattent. Les bêtises qu’ils accumulent se transforment en drames horribles, on plonge rapidement dans le fantastique, où le passé et le présent se mêlent, où la réalité et l’imagination se téléscopent.
L’effroi naît de ce qu’on comprend sans vouloir y croire vraiment, avant qu’un flash back révèle, au bout d’une heure de film, la vérité d’un traumatisme effroyable. L’Autre est une fable terrible sur l’éternelle dichotomie du bien et du mal, ici portée à son paroxysme puisque cette dichotomie s’incarne en deux frères jumeaux, extérieurement semblables comme une seule et même personne, ou comme une image et son reflet.

Les maléfices de l’enfance ont souvent été racontés au cinéma à travers des films fantastiques ou d’horreur, du Village des damnés à L’Exorciste, mais nous sommes ici à la lisière du genre, plus du côté du baroque que de l’épouvante. A bas bruit, doucement, insidieusement, le mal ronge et nous attrape à la gorge. Après, vous êtes prévenus, il nous hante longtemps !

Contexte

Uta Hagen

Sous le même titre français, c’est un film égyptien très différent, un musical oriental à la fois burlesque et militant.

Robert Mulligan

Au XIXème siècle, dans un vieux manoir, le Mal semble s'emparer de deux enfants sous la garde d'une jeune institutrice...

LE MYSTÈRE VON BÜLOW (REVERSAL OF FORTUNE) DE BARBET SCHROEDER  (1990)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement vidéo à la demande à petit prix FilmoTV, visionner vos films sur vos supports préférés c'est tout de suite et en toute simplicité ! FilmoTV, un système multi-écrans : PC classique, application Android, OS iPhone et tablettes PC, service dédié au câble, TV connectée, faites entrer le cinéma sur vos écrans ! Profitez de vos films comédies burlesques par abonnement VOD illimité ou de vos films d'horreur à télécharger. Pour cela parcourez les espaces mode d'emploi ou comment s'abonner.