L'EFFRONTÉE DE BUDAPEST

Bientôt disponible
Adulte - 2003 - Etats-Unis - 85 MIN - interdit aux moins de 18 ans
De jolies filles de l'Est se laissent aller à leurs fantasmes sexuels les plus osés dans plusieurs séquences érotico/pornographiques d'un esthétisme ravageur.

Réalisé par

Pas encore disponible
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Christophe Lemaire
Christophe Lemaire
CHRONIQUEUR
Si vous n’êtes pas fan de scénarios alambiqués, de personnages complexes et de dialogues existentiels, eh bien l’Effrontée de Budapest est fait pour vous. Porno esthétisant qui cumule les images léchées et les filles qui lèchent, cette ode aux jolies gonzesses de l’Est aligne les séquences hots à profusion : un strip-tease coquin suivi d’une saillie perverse sur un bureau, une partouze à quatre, une blonde qui fait l’amour en se pinçant les lèvres et en jouissant en stéréo et tutti quanti. Avec son ambiance poétique à base de ralentis fiévreux et de cheveux au vent, L’Effrontée de Budapest  ferait presque penser à une pub réalisée par Tony Scott ou à un vidéo clip sulfureux des années 90.  Mais ce qui fait l’intérêt de cette coquinerie vidéographiée, ce sont les girls.
Des hardeuses au tempérament de feu comme la hongroise sexy Nikki Blond qui a entre autres baladé ses 1m 52  dans les Jouisseuses et Saintes Nitouches, deux autres X signés Michael Ninn, réalisateur de l’Effrontée de Budapest. Ou encore Michelle Wild, autre hongroise née le 16 janvier 1980 sous son vrai nom de Katalin Vad et qui obtint le prix de l’actrice hard de l’année au festival porno de Bruxelles en 2003. Après avoir accouché en 2004, Michelle Wild s’est retirée du buisines du X et a trouvé le rôle récurrent d’une infirmière dans un sitcom pour la télé hongroise. Grand bien lui en fasse...

Tags

Le contexte

Michael Ninn

DOUBLE PENETRATION 2

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS