L'INCOMPRIS

1967
100 mn
Parce que David Niven faillit apparaître dans le film (italien)
Ce film n’est plus disponible
Sir John Edward Duncombe, consul de Grande-Bretagne à Florence, regagne sa villa après l'enterrement de sa femme. Il retrouve ses deux fils, Andrea, 10 ans, et Milo, 6 ans. L'apparente indifférence de l'aîné le blesse. Petit à petit, Duncombe reporte toute sa tendresse sur le petit Milo...
Ce film n’est plus disponible
Drame
France | Italie
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Deux petits garçons, deux frères, apprennent la mort de leur mère. L’aîné semble indifférent et le père souhaite protéger le petit. Mais le monde s’écroule pour le grand qui ne sait pas montrer sa peine.

L’incompris est un grand film sur les jardins de la mort et les mystères du deuil. Il est sorti en 1966 et signé de Luigi Comencini, un des plus grands cinéastes de la vague italienne de l’après-guerre.

Outre le bouleversant Sefano Colagrande, 10 ans à l’époque, et dont ce sera l’unique rôle, on se régale à découvrir dans la peau du papa l’acteur britannique Anthony Quayle. Voici un film sur la solitude, un film sur l’enfance, préparez vos mouchoirs.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver POIL DE CAROTTE DE JULIEN DUVIVIER (1932) (D'après le roman de Jules Renard une très belle adaptation signée Duvivier, sur les souffrances d'un enfant mal aimé, brutalisé ou ignoré par sa famille. Là aussi l'indifférence du père provient d'un malentendu viril, d'une méconnaissance de la personnalité introvertie du fils.) ou encore THE KID DE CHARLIE CHAPLIN (1921) (C'est un peu un contexte inversé: le Kid est à la rue, pauvre et mendiant. Mais il est aussi orphelin, en proie à la solitude et heureusement couvé par un tonton d'occasion, le sentimental Charlot. Le film fondateur sur l'observation de l'enfance, sa rouerie, son innocence aussi, et son besoin éperdu d'amour.).