L'ironie du sort

Bientôt disponible
Parce que comme Cours Lola Cours (mais plus tard), le film propose plusieurs fins.
Drame - France - 75 MIN - Tous publics
A Nantes en 1943, Antoine, un jeune résistant doit abattre un capitaine de la Gestapo qui pourrait révéler l'existence du réseau dont lui et son meilleur ami, Jean font partie. Que se passera-t-il s'il échoue ? Et s'il réussit ?


Réalisé par

7.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Alex Masson
Alex Masson
CHRONIQUEUR

En 1974, Edouard Molinaro est un cinéaste comblé par le public moins par la reconnaissance. Au mieux il est alors envisagé comme un bon faiseur. Les triomphes d'Oscar ou Hibernatus lui ont amené cette réputation d'habile faire-valoir pour les acteurs qu'il filme  alors qu'il mérite bien plus. Pour preuve les nombreuses comédies qu'il a signées dans les années soixante, apportant à ce domaine, un sens du rythme effréné et un tempo jazzy. Où ces approches intimistes du polar social, comme La mort de Belle ou Le gang des otages, films passés inaperçus lors de leurs sorties. Tout comme L'ironie du sort.

A Nantes en septembre 1944, Antoine et Jean, deux résistants tentent d'abattre un capitaine de la Gestapo qui a découvert l'existence de leur réseau. Tout peut basculer en fonction de la réussite ou non de la mission. Le film va se projeter dans le futur pour explorer parallèlement les conséquences des deux options et envisager comment un évènement d'à peine une poignée de seconde pourrait changer la destinée d'Antoine, Jean et Anne, la femme dont ils sont tous les deux amoureux.

L'ironie du sort est à rapprocher de certains films d'Alain Resnais, Smoking/No Smoking ou Je t'aime, je t'aime dans sa virtuosité à jouer sur les temporalités ou à parler de la versatilité du hasard. Mais c'est surtout un regard inattendu sur la seconde guerre mondiale. Molinaro prend à rebours tout le cinéma français ayant traité jusque là cette période avec ce portrait de la jeunesse, filmant avant tous ses élans, sa capacité à s'amuser, en dépit de ce qu'il se passe autour d'eux. Bien qu'atypique dans sa filmographie, L'ironie du sort s'y intègre parfaitement en voulant, comme souvent chez Molinaro, préserver coûte que coûte une légèreté comme bouclier contre la noirceur du monde.

Tags

Contexte

Un autre portrait de la résistance via celui d'un homme qui s'invente un passé héroïque

Edouard Molinaro

Comme L'ironie du sort, le dyptique d'Alain Resnais propose de suivre deux options de récit en fonction des choix que font les personnages.

UN DIEU REBELLE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec l'offre d'abonnement VOD FilmoTV, voir les meilleurs films depuis votre salon est simple comme bonjour ! FilmoTV, une plateforme où la polyvalence est de mise : Windows, application smartphones Android, iOS et tablettes PC, Numericable, smartTV, c'est ouvert ! Profitez de vos films Western en abonnement VOD ou de vos films d'aventures à télécharger. Pour cela parcourez les espaces mode d'emploi et comment s'abonner.