LA FILLE COUPEE EN DEUX

Parce que le film s'inspire de l'assassinat de l'architecte américain Stanford White en 1906
Drame - 2007 - France - 110 MIN - VF - Tous publics

Une très jolie jeune femme devient la maîtresse d’un écrivain à succès d'âge mûr puis la femme d’un riche déséquilibré, jaloux de son ancien amant. 

5.6 / 10
5.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Véronique Le Bris
Véronique Le Bris
CHRONIQUEUR

Gabrielle est jeune, jolie, sexy et ambitieuse. Fille d’une libraire modeste, elle présente la météo sur une chaîne de TV locale et commence à être repérée par son boss, par un écrivain célèbre et par un fils de très bonne famille du coin.

Gabrielle ne tarde pas à devenir la maîtresse de l’écrivain et à en tomber follement amoureuse. Mais, il est pervers et la pousse dans ses travers. Or, dans la haute bourgeoisie de Lyon, tout se sait. Pour sauver la face, elle épouse l’héritier d’une grosse fortune locale, sans l’aimer. Celui-ci est malade de jalousie et ne cesse de lui reprocher son ancienne liaison.

Alors que tout lui semblait donné - la gloire, l’amour et la richesse - , Gabrielle, la fille coupée en deux, entre son amant et son mari, entre ses sentiments et la raison, entre ses origines modestes et une ambition légitime, parviendra-t-elle réussir à préserver l’essentiel : son intégrité ? 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA DAHLIA NOIR (Parce qu'il s'agit aussi de l'adaptation d'un fait divers américain du début du XXe siècle, une autre histoire de meurtre) ou encore LA FILLE SUR LA BALANÇOIRE (Une adaptation plus ancienne et signée Richard Fleischer de l'assassinat de Stanford White).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné