Bande Annonce de LA GUERRE DES MONDESDécouvrez la bande Annonce de LA GUERRE DES MONDES sur FilmoTVhttp://
Byron Haskin
Ann RobinsonGene BarryLes TremayneBob CornthwaiteLewis MartinSandro Giglio

LA GUERRE DES MONDES

82 mn

Note de SensCritique :

6.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Byron Haskin.

Casting : Ann Robinson, Gene Barry, Les Tremayne, Bob Cornthwaite, Lewis Martin. Sandro Giglio

Synopsis : 1954. La communauté de Linda Rosa, en Californie, est marquée par la chute d'une météorite, provoquant un début de feu de forêt dans les environs de la localité. Une fois l'incendie contenu, le corps céleste est retrouvé, mais il est radioactif et trop chaud pour être examiné.

Scénario : Barré Lyndon.
Musique : Leith Stevens.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Science-fiction, Films à effets spéciaux, Vaisseau spatial et soucoupe volante, de moins de 90 minutes, Invasion extraterrestre, Chaos.

Inclus danspassillimite
voir ce film

C’est en 1898 que le romancier anglais H.G. Wells fit paraître son sixième roman, La Guerre des mondes, l’un des premiers récits traitant d’une humanité confrontée à une race d’extraterrestres hostiles, des martiens en l’occurrence.

Après la mémorable adaptation radiophonique qu’en avait faite Orson Welles en 1938 sur CBS, qui provoqua, selon la légende, quelques scènes de panique, en 1953 c’est le cinéaste américain Byron Haskin qui en signa la première adaptation cinématographique, produite par George Pal, cinéaste américain d’origine hongroise qui, sept ans plus tard, adaptera La Machine à explorer le temps, le premier roman de H.G. Wells.

Comme ailleurs sur la planète, une soucoupe volante s’est posée brutalement dans les environs d’un petit village californien. Une fois, la surprise passée, c’est la frayeur qui s’empare des habitants lorsqu’un terrifiant rayon mortel anéantit tout et tout le monde sur son passage. En vacances dans la bourgade, un jeune astronome va se rapprocher d’une jolie prof de sciences, nièce du pasteur local, et tenter d’enrayer la funeste invasion. Le film commence par quelques vieilles bandes d’actualité en noir et blanc, mais rassurez-vous la couleur arrive très vite. Et quelle couleur ! Un superbe Technicolor dirigé par le célèbre George Barnes, vétéran d’Hollywood, qui disparaîtra deux mois après la sortie du film. 

Ancien responsable des effets spéciaux à la Warner, Byron Haskin, le réalisateur du film que vous venez de voir, avait déjà tourné une dizaine de longs métrages avant celui-ci, notamment : L’Île au trésor, d’après Stevenson, une production Walt Disney. On lui doit, également, plusieurs autres films d’aventures, tel Le Roi des îles avec Burt Lancaster ou encore Quand la marabunta gronde, avec Charlton Heston et une très impressionnante invasion de fourmis rouges. Mais, après la Guerre des mondes, il se passionnera pour la science-fiction et tournera d’abord, presque comme un documentaire, La Conquête de l’espace, d’après un livre du Wernher von Braun, le père des sinistres V1 et V2, puis De la terre à la lune, d’après Jules Verne, avec Joseph Cotten et George Sanders, sans oublier une étonnante adaptation de Daniel Defoe, Robinson Crusoé sur Mars, et une originale métaphore de la Guerre froide, La Guerre des cerveaux avec George Hamilton et Suzanne Pleshette, son dernier film. Il disparaîtra en 1984, à l’âge de 84 ans.

Plus des deux tiers du budget de La Guerre des mondes furent consacrés à la réalisation des nombreux effets spéciaux, insérés dans des séquences entièrement story-boardées, qui nécessitèrent pas moins de six mois de tournage. Le décor de la ferme où le couple trouve refuge ainsi que certains quartiers de Los Angeles furent construits en miniature et les vaisseaux martiens purent voler grâce à une quinzaine de fils (pas toujours parfaitement invisibles). Les rayons mortels sont le fruit de la combustion de fil à souder et la peau du martien qui surgit dans la ferme est un mélange de papier mâché et de caoutchouc recouvert de peinture rouge et brillante. Sous cette peau, se cachait Charles Gemora, un maquilleur célèbre à Hollywood pour avoir, de la même façon, donné vie à d’innombrables gorilles de cinéma, notamment dans L’Île du docteur Moreau, avec Charles Laughton et Bela Lugosi. Mort trois mois avant la sortie du film, c’est à titre posthume que Gordon Jennings, le responsable de tous ces effets spéciaux, reçut un Oscar.

Si le film fut un gros succès public, la critique fut plus nuancée. Pour Fereydoun Hoda de la revue Positif, « cette adaptation ne dépasse pas les poncifs récemment établis du genre. Les éventuelles conséquences scientifiques ou philosophiques ont disparu. » En revanche, Jacques Doniol-Valcroz, dans les Cahiers du cinéma, fait allusion au « gros effort technique [qui] a été fait pour que la réalisation soit vraisemblable. Et, en fait, conclut-il, il faut bien le dire : nous marchons. » Lorsqu’une cinquantaine d’années plus tard, en 2005, Steven Spielberg réalisa sa version du même roman, il engagea le couple vedette du film de Byron Haskin, Gene Barry et Ann Robinson, pour incarner, très brièvement et dans un unique plan muet, les beaux-parents de Tom Cruise !

God Bless You !

S'il n'y avait pas cette obsession pour Dieu dans ce film, L'oncle Pasteur, la fille qui se réfugie à l'Eglise, la fin (pas tellement fidèle au bouquin d'après mon souvenir), La Guerre des Mondes ferraient certainement parti des tout meilleurs films d'extra-terrestres des années ...

Lire la suite
7
Hybu

Apocalypse Now [7.6]

J'avais 6 ans quand j'ai vu ce film pour la première fois. Je suis resté scotché durant tout l'écran. On assiste impuissant au massacre de l'humanité par des aliens redoutables et invincibles. Une belle histoire de rencontre amourante pimente le scenario déjà fantastique ...

Lire la suite
8
Silence

Invaders from outer space.

Produit par George Pal et réalisé par Byron Haskin, La guerre des mondes est la première adaptation cinématographique du célèbre roman de H.G. Wells, quinze ans après le canular radiophonique de Orson Welles. Le film gagnera deux Oscars technique en 1954 et intégrera le ...

Lire la suite
7
Gand-Alf
 
le contexte
A voir également
Affiche du film INDEPENDENCE DAY
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film PREDATORS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film PARADISE LOST

à partir de

8.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L ATTAQUE DES DONUTS TUEURS
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film UN PEUPLE ET SON ROI

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CLIMAX

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE LITTLE STRANGER

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE WIFE

à partir de

6.99
 
Affiche du film LES FRÈRES SISTERS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L AMOUR EST UNE FETE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés