Bande Annonce de LA TORTUE SUR LE DOSDécouvrez la bande Annonce de LA TORTUE SUR LE DOS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2631/fond/2631_w_500.jpg
Luc Béraud
Bernadette LafontClaude MillerJean-François StéveninVéronique SilverVirginie ThévenetFrançois LafargeJean DastéMarion GameValérie QuennessenVéronique DancigersEtienne ChicotMichel BlancSandy Whitelaw

LA TORTUE SUR LE DOS

104 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Luc Béraud.

Casting : Bernadette Lafont, Claude Miller, Jean-François Stévenin, Véronique Silver, Virginie Thévenet, François Lafarge, Jean Dasté, Marion Game, Valérie Quennessen, Véronique Dancigers, Etienne Chicot, Michel Blanc. Sandy Whitelaw

Synopsis : A 35 ans, Paul Neveux est entretenu par sa compagne Camille. Il n’arrive plus à écrire depuis la sortie d’un livre qui a bien marché il y a déjà six ans. Cette impuissance littéraire se double d’une autre, physiologique. Alors il erre et drague vaguement dans les rues de Paris. Sommé de se ressaisir, il accepte un boulot de nègre et retrouve là une source de revenus. Mais Camille qui l’a vu en compagnie de Nathalie, une amie (qui n’était pourtant pas sa maîtresse) le met à la rue. Dans un premier temps, une riche admiratrice l’installe à la campagne. Mais il étouffe et va loger dans un petit hôtel parisien.

Scénario : Claude Miller, Luc Béraud.
Musique : Antoine Duhamel, Beethoven, Guillaume Lekeu, Mozart, Verdi.
Pays : France
Tags : Drame, Des couples qui se défont, Ecrivains européens, A l'hôtel, Comédie.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

La Tortue sur le dos est le premier long métrage de Luc Béraud qui avait déjà réalisé des courts très remarqués, comme La Poule en 1971, avec Michael Lonsdale. Béraud avait été aussi scénariste et assistant de réalisateurs français comme Alain Robbe-Grillet, Jacques Rivette, Patrice Leconte et surtout Claude Miller qui tient d’ailleurs un second rôle dans son film. En fait, Béraud était au côté de Miller dès son premier long métrage La Meilleure façon de marcher en 1973 et il a écrit avec lui quelques uns de ses grands succès dont L’Effrontée et La Petite Voleuse, ses deux films avec Charlotte Gainsbourg. D’autres cinéastes copains comme Jean Eustache et Bernard Stora font une apparition dans La Tortue sur le dos qui réunit aussi les acteurs du Splendid : Michel Blanc, Christian Clavier et Marie-Anne Chazel.

A l’origine, le film s’appelait L’Homme de chambre, du titre du manuscrit que le protagoniste écrit dans le film et il est très inspiré des lectures de Béraud. Par exemple, la séquence du dancing renvoie à sa tentative impossible d’adapter Le Bavard de Louis-René des Forêts.

Pour le cinéaste, la direction d’acteur commence au moment du casting et le couple Jean-François Stévenin/Bernadette Lafont correspondait à son premier choix. Son idée était de donner un rôle grave et tenu à Bernadette Lafont, abonnée aux emplois vifs et décontractés. Et d’enfermer dans un cadre étroit avec des gestes précis Stévenin dont le jeu est plutôt mouvant et rapide. Deux semaines de répétition avec ces deux comédiens a permis de trouver le rythme des scènes avant le début des prises de vues.

Luc Béraud a expliqué que, avec La Tortue sur le dos, il avait voulu « faire le portrait d’un écrivain – y compris de son imaginaire. Dans la deuxième partie du film, c’est l'écriture qui prend le pas et le film devient son livre. C’est une peinture de ses fantasmes, on passe dans sa tête. »

Ce que réussira bien des années plus tard et, dans un tout autre registre visuel David Cronenberg avec son adaptation du Festin nu de William Burroughs. Mais dans la France des années 70, le projet de Béraud paraissait vraiment atypique et il a eu du mal à trouver un financement. L’avance sur recettes ne lui a été accordée qu’après remaniement de son projet et de nombreux producteurs redoutaient que son film ne soit pas assez cinématographique. C’est finalement Hubert Niogret, par ailleurs critique de cinéma à la revue Positif et qui venait de produire le film de Claude Miller Dites-lui que je l’aime, qui l’a suivi dans l’aventure. Niogret produira aussi le film suivant de Luc Béraud Plein sud, avec Clio Goldsmith, en 1981. Depuis, Béraud a surtout réalisé pour la télévision, même s’il continue à écrire pour le cinéma. En 2010, il a par exemple cosigné le scénario du film d’Anne Le Ny, Les Invités de mon père, avec Karin Viard et Fabrice Luchini.

Pour la lumière de La Tortue sur le dos, Béraud a fait appel à Bruno Nuytten, le directeur de la photographie de La Meilleure façon de marcher de Miller et de Barocco d’André Techiné. Il l’avait rencontré au lycée Voltaire à Paris dans la classe préparatoire au concours d’entrée à l’IDHEC, la grande école de cinéma français rebaptisée aujourd’hui la FEMIS. L’idée de Béraud était que la caméra bouge davantage et que « la lumière prenne corps de plus en plus, à mesure que l’angoisse grandit ». Inversement, le cinéaste a choisi de tourner la première partie dans son propre appartement d’où il avait retiré tous les éléments décoratifs pour ne plus avoir que des murs blancs, des éléments purement fonctionnels et des miroirs dans lesquels le protagoniste est tenté de se perdre.
le contexte
A voir également
Affiche du film CAMPING À LA FERME

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L HOMME DU TRAIN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAUVAISE PASSE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRRESISTIBLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés