Bande Annonce de LA TRAQUEDécouvrez la bande Annonce de LA TRAQUE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2859/fond/2859_w_500.jpg
Antoine Blossier
François LeventalFred UlysseGrégoire ColinJoseph MalerbaBérénice BéjoIsabelle Renault

LA TRAQUE

76 mn

Note de SensCritique :

4.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Antoine Blossier.

Casting : François Levental, Fred Ulysse, Grégoire Colin, Joseph Malerba, Bérénice Béjo. Isabelle Renault

Synopsis : Une nuit, plusieurs cerfs se jettent inexplicablement sur la clôture électrique d'une exploitation agricole. Apercevant de profondes traces de morsures sur les cadavres des bêtes, les propriétaires de l'exploitation comprennent qu'un prédateur sévit dans les bois alentour. Décidée à le chasser, la famille d'agriculteurs s'enfonce au cœur de la forêt voisine. Stupéfaits, ils constatent que la nature environnante se meurt, ravagée par un mal inconnu. Alors que le soleil décline, des hurlements retentissent autour d'eux. Les chasseurs sont devenus les proies...

Scénario : Antoine Blossier, Eric Vogel.
Musique : Romaric Laurence.
Pays : France
Tags : Policier / Suspense, Bleues comme les peurs, Frissons français, Monstres géants, Des monstres méchants, Forêts horribles, Les débuts de ….

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
En matière de cinéma de genre français, on aura tout eu ces dernières années. Sauf des films vraiment réussis. La Traque est de ceux-là. Antoine Blossier a l’intelligence de ne pas tant viser à singer les maîtres du cinéma fantastique américain que d’installer son film dans un terroir français.

Cette histoire de sanglier géant qui ravage l’exploitation agricole d’une famille de notables trouve plus ses racines dans les jeux de massacre qu’adorait le Chabrol des années 70 que dans un Razorback du pauvre. Le monstre, descendant français du prédateur à quatre pattes du film de Russell Mulcahy, n’étant qu’à moitié celui que l’on croit quand le corps étranger du film est plus que ce sanglier dévastateur, celui d’un prolo tentant de s’insérer dans une petite bourgeoisie qui ne veut pas de lui. Il n’est pas interdit non plus d’aller chercher du côté d’un Yves Boisset remixé par David Cronenberg, La Traque se hissant définitivement au-dessus du lot en racontant via un film d’horreur écolo, une propagation plus insidieuse, celle d’une consanguinité sociale. Blossier confirmant avec son premier film qu’au-delà de l’efficacité, les meilleures séries B sont celles qui ont quelque chose à raconter
A l’origine La Traque devait être une histoire de fantômes. Celle que le producteur du film a commandé à Antoine Blossier et son scénariste Erich Vogel dans le cadre des French frayeur, une collection de films d’épouvante français initiée par Canal Plus. Blossier et Vogel se sont retirés à la campagne pour l’écrire, avant d’être surpris par son ambiance anxiogène et de trouver qu’elle n’avait finalement rien à envier à celle que l’on trouve dans les paysages de certains romans fantastiques américains, notamment ceux de Stephen King.

De fil en aiguille, ils en sont venus à évoquer certains films tirés de ses livres, notamment Cujo, histoire d’un chien enragé mettant à jour le profond malaise d’un couple. Il deviendra en quelque sorte la matrice par procuration de La Traque, le réalisateur et le scénariste décidant de se lancer dans un scénario où un monstre servirait lui aussi de révélateur des failles d’une famille. Autre élément inattendu mais de poids dans la réussite de La Traque, le budget, minimaliste, de moins de 2 millions d’euros, qui forcera l’équipe à dissimuler à l’écran un manque de moyen, en ayant recours à des astuces de mise en scène ou a privilégier l’efficacité.

Autre ironie du sort : jusqu’à quelques semaines de sa sortie, le film s’intitulait Proie. Le distributeur et la production décideront de changer de titre pour qu’il n’y aie pas de confusion auprès du public avec La Proie, le film d’Eric Valette qui allait être sur les écrans peu de temps avant celui d’Antoine Blossier. En optant pour La Traque, ils rendent involontairement ou non hommage à un autre film, celui, homonyme, de Serge Leroy,  étonnant survival à la française qui raconte lui aussi une partie de chasse qui vire très mal.

Chasseur chassant chassé..

La Traque Le cinéma de genre français est, en plus d'être malmené par de nombreuses restrictions de budget ou d'un non-interessement total des producteurs, en passe de devenir le genre français N°1 exportable à l'étranger. Mais malheureusement, de grandes expérimentations ...

Lire la suite
8
thibaultbrock

Gare au cochon !

Je vais peut-être en décevoir certains, mais je m'en fout. J'apprécie un film par ce qu'il me fait ressentir, et pas par le fait que machin remue des fougères au second plan, pendant que j'essaie de comparer le travail du réalisateur avec d'autres types improbables dont je ...

Lire la suite
8
Pulp_Poupay

Pour son premier long-métrage, Antoine Blossier fait preuve d'une maîtrise technique et d'un sens de la mise en scène impressionnantes, jouant savamment avec son décor forestier et parvenant à faire naître une tension réellement efficace sans rien montrer la plupart du temps. ...

Lire la suite
8
StéphaneE
le contexte
A voir également
Affiche du film LES DENTS DE LA NUIT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLACK
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film BROCÉLIANDE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ANTICHRIST

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés