LE CAMPING DES FOUTRIQUETS

À partir de 6.99 €
Adulte - 2007 - France - 95 MIN - VF - interdit aux moins de 18 ans
Comme chaque année à la même époque,  plusieurs vacanciers français se rendent au Camping des foutriquets en  Corse. Leur but : s'amuser en faisant l'amour dans toutes les positions, avec tout le monde et dans n'importe quel endroit.

Réalisé par

Pas encore disponible
1MNavant
2MNaprès
Christophe Lemaire

Comme vous allez le constater, Le camping des foutriquets n’est ni plus, ni moins qu’une parodie cochonne du Camping de Fabien Onteniente. Si  le lieu change  (puisqu’on est ici, nous ne sommes pas dans l'Hexagone, mais en Corse dans un camping nommé « Pignole les bains »), le ton, lui, est toujours à la comédie. Avec des scènes hards en plus, bien évidemment.
On suit donc les mésaventures estivales et sexuello/rigolotes de quelques vacanciers portés sur le cul grivois et la vanne facile. Comme Tony et sa femme Corinne Castelli, le patron du lieu,  Lysa la réceptionniste et quelques jolies nymphettes tchèques portés sur la chose. Yannick Perrin, le metteur en scène, tente, comme dans la plupart de ses précédents films, de retrouver l’esprit vaudevillesque et gentiment paillard propre au cinéma porno français des années 70. Entre quelques images d’Epinal du film de camping (merguez party , tombola, tournoi de pétanque), Perrin barde son Camping des foutriquets de scènes hards bigarrées et ensoleillées ou l’on baise aussi bien contre un rocher, que sur une table de ping pong ou dans un van.
Mixant toutes les générations de hardeurs et de hardeuses (on reconnait aussi bien le vétéran Alban Ceray que la toute fraiche Cynthia Lavigne qui a droit à une scène très chaude dans des toilettes), le Camping des foutriquets  a eu droit à un budget conséquent de 130 000 euros, ce qui une sorte de record dans le cinéma porno français des années 90.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Phil Holiday

Yannick Perrin

NO PROBLEM FOR SEX

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité