Bande Annonce de LE CAVALIER NOIRDécouvrez la bande Annonce de LE CAVALIER NOIR sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/9404/fond/9404_w_500.jpg
Roy Ward Baker
Dirk BogardeJohn MillsMylène DemongeotEric PohlmannJohn BentleyLaurence NaismithLeslie FrenchRoger Delgado

LE CAVALIER NOIR

126 mn

Note de SensCritique :

4.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Roy Ward Baker.

Casting : Dirk Bogarde, John Mills, Mylène Demongeot, Eric Pohlmann, John Bentley, Laurence Naismith, Leslie French. Roger Delgado

Synopsis : Le père Michael Keogh lutte contre la terreur que fait régner Anacleto Comachi un sanguinaire bandit dans un village mexicain. Jusqu'au moment où l'une de ses paroissiennes décide de fuir le domicile familial pour éviter un mariage imposé. L'homme d'église et le criminel entrent alors en conflit ouvert...

Scénario : Nigel Balchin.
Musique : Philip Green.
Pays : Royaume-Uni
Tags : Drame, Guerre / Western.

Film pas encore disponible

Le Cavalier noir film britannique réalisé en 1961 par Roy Baker est assurément un western hors norme aux allures de brûlot amoral. Adapté par le singulier scénariste Nigel Balchin, par ailleurs psychologue et romancier, à partir du roman d’Audrey Lindop intitulé Le Chanteur et non la chanson, il met en scène au Mexique un décapant trio de protagonistes. Le criminel, la paroissienne et le prêtre, tel pourrait en effet être le titre à la mode de Sergio Leone. Et dans les faits les deux premiers sont amoureux du troisième… 

Baker, le réalisateur qui notamment avait  dirigé Marilyn Monroe dans Troublez-moi ce soir ne se sentait guère en phase avec un sujet qu’il aurait plutôt vu traité par le sulfureux Luis Bunuel. Mais la production le retient et, dans le rôle du prêtre objet de toutes les convoitises amoureuses, engage dans la foulée John Mills pour remplacer Charlton Heston lequel se déclare choqué par l’homosexualité du sujet. Quant à Marlon Brando, il céda finalement sa place à Dirk Bogarde pour le rôle du criminel Anacleto Comachi. 

Et c’est l’actrice française Mylène Demongeot, dont la carrière est alors au zénith en Angleterre, qui prête ses traits à Locha de Cortinez, la nymphette amoureuse qui fuit un mariage imposé et tombe sous le charme de son confesseur, tout en étant instrumentalisée par Anacleto. Elle se retrouve alors entre ces deux hommes que tout sépare et oppose, du moins en apparence.

Comme on l’a vu, la dimension homosexuelle du scénario fit renoncer Charlton Heston à endosser les habits du prêtre Michael Keogh. À l’inverse Dirk Bogarde prit, lui, un malin plaisir à accentuer cette dimension pour le moins sulfureuse du film en adoptant pour le rôle du méchant des pantalons noirs très ajustés, exacerbant ainsi l’érotisme de son personnage, en contrepoint de l’extrême sensualité féminine du personnage de Mylène Demongeot. Autant d’éléments qui, en ce début des années 60, font que le film, sans rien montrer d’explicite, flirte sans cesse avec les foudres de la censure. 

Rien ne prédisposait vraiment le réalisateur du Cavalier noir Roy  Baker, par ailleurs producteur du film, à défendre les couleurs d’une oeuvre aussi ambiguë et iconoclaste. Ancien premier assistant d’Hitchcock sur le tournage de Une femme disparaît, il fut remarqué au cinéma notamment pour son film Atlantique Latitude 41. Puis il partagea sa carrière entre films d’horreur à l’anglaise et séries télévisées avec, entre autres, la réalisation d’épisodes, de Chapeau melon et bottes de cuir et Amicalement vôtre

Mais la personnalité la plus originale qui émerge de l’équipe du film, c’est peut-être son scénariste, Nigel Balchin. Né au Royaume-Uni en 1908, il fit de brillantes études de Sciences naturelles et de Psychologie avant d’être embauché par l’Institut national de Psychologie industrielle où il travailla à la réussite du lancement de marques de chocolat dont Kit Kat ! Devenu romancier à succès, il se lança dans l’écriture scénaristique et fut notamment remarqué et distingué pour le scénario de L’Homme qui n’a jamais existé de Ronald Reame en 1956. Il meurt en 1970 vaincu par un alcoolisme qui freina considérablement sa carrière littéraire et cinématographique. 

Dirk Bogarde en cuir, c'est queer !

C'est comme une opérette, un triangle amoureux mettant en scène un prêtre catholique, une jeune fille téméraire et un bandit beau comme une gravure de mode. "The singer, not the song", titre original et dernière phrase prononcée, donne le ton de ce film incroyable, audacieux ...

Lire la suite
7
pierreAfeu
 
le contexte
  • Egalement interprété par
  • Pas si éloigné
    Près de cinquante ans après "Le Cavalier noir", le film d'Ang Lee raconte ouvertement cette fois une histoire homosexuelle sur fond de western
  • Egalement realisé par
    Roy Ward Baker
  • Dans le même genre
    Sur un mode plus parodique, le film réalisé en 2013 par les frères Noah et Logan Miller rassemble lui un trio composé d'une femme amoureuse, d'un prêtre à poigne et d'un homme de loi iconoclaste.
A voir également
Affiche du film 36 QUAI DES ORFÈVRES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film La fille de Ryan

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film The Guard

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film 300

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film MME MILLS, UNE VOISINE SI PARFAITE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DISASTER ARTIST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULIP FEVER

à partir de

6.99
 
Affiche du film HURRICANE- BRAQUAGE EN PLEINE TEMPÊTE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE JOUR DE MON RETOUR

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA CH TITE FAMILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés