LE CHANT DU STYRÈNE

Bientôt disponible
Dispo. le 01/04/2020
Parce qu'Alain Resnais et Raymond Queneau ont réussi à transformer cette commande institutionnelle (financée par Péchiney) en véritable poème.
Documentaire - 1958 - France - 13 MIN - Tous publics
La transformation de la matière plastique, de l'éthyle benzène surchauffé au moulage industriel, sur un poème en alexandrins signé Raymond Queneau.

Réalisé par

7.3 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

L’usine Péchiney fabrique des objets en plastique, parmi lesquels un bol.

On remonte la chaine de production, du bol en plastique jusqu’à ses matières premières.

Pour faire le bol, le plastique a été coulé dans un moule, et avant cela il a été coloré. Le plastique est composé de pétrole et de styrène.

Le contexte

Pierre Dux

Auteur du texte poétique qui accompagne les images du "Chant du Styrène", le romancier Raymond Queneau a aussi signé les dialogues de ce film de Jean-Pierre Mocky.

Alain Resnais

"Le chant du Styrène" illustre la puissance industrielle de la France. Dix ans plus tard, en 1968, des usines se mettent en grève, à l'image des LIP, fabricants de montres à Besançon.

L'AFFAIRE DU COLLIER DE LA REINE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS