LE DINGUE DU PALACE

1960
69 mn
Ce film n’est plus disponible

1960
69 mn
Parce que pour la première fois, Jerry Lewis s'essayait à la mise en scène
Chasseur dans un grand hôtel de Floride, Stanley exerce sa profession avec un sens développé de la fantaisie et de la désinvolture. Il mélange ainsi les clés des clients, voire même leurs chiens. C'est alors qu'un invité de marque est annoncé à l'hôtel : Jerry Lewis en personne. Stanley se surpasse...
Ce film n’est plus disponible
Comédie
Etats-Unis
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Faut-il vraiment croire ce producteur caricatural qui nous prévient dans le prologue du film que Le Dingue du palace est une comédie atypique « sans histoire, ni intrigue » enchaînant des séquences sans queue ni tête ? Certes non, car si cette première réalisation de Jerry Lewis a un ton bien particulier, on est bien loin du n’importe quoi annoncé.

Tourné entièrement dans un grand hôtel de Miami, Le Dingue du palace fait de Jerry Lewis un groom hyper-maladroit qui préfère siffler que parler et ne rate aucune occasion pour provoquer des catastrophes comme de retirer le moteur d’une voiture au lieu des valises du coffre. Bref, un cauchemar pour les clients comme pour la direction… et une mine de gags souvent surréalistes pour les spectateurs.

Le Dingue du palace reste pourtant un mauvais souvenir pour la Paramount. Après cinq jours de tournage, la firme déclare qu’elle se retire de la production de ce film « muet ». Lewis a beau expliquer que seul le personnage principal ne parle pas, le studio ne veut rien entendre. L’acteur-réalisateur décide alors de produire seul, pour un peu moins d’un million de dollars. Le long métrage en rapportera deux cents millions ! Bien des années après, les dirigeants de Paramount s’en mordaient encore les doigts…

 
Dans le même genre vous pouvez trouver PLAYTIME (Parce que c'est le film le plus ambitieux de Jacques Tati : un film tout en gags, presque sans histoire, qui suit les déambulations de plusieurs personnages dans une grande ville moderne.) ou encore THE GRAND BUDAPEST HOTEL (Parce que le héros du film est le groom d'un palace européen. Ses aventures burlesques sont filmées par Wes Anderson dans son style inimitable.).