LE FANFARON

Bientôt disponible
Parce qu'il paraît que Dennis Hopper s'est inspiré du film ("the easy life" aux USA) pour tourner Easy Rider
Comédie - 1963 - Italie - 105 MIN - Tous publics

C’est le 15 août à Rome. La chaleur est suffocante et la ville déserte à cause du jour férié. L’exubérant Bruno Cortona, amateur de jolies filles et de grosses cylindrées, traverse la ville au volant de sa voiture de sport à la recherche d’un paquet de cigarette et d’un téléphone.

Il aperçoit un jeune homme à sa fenêtre et lui demande de monter passer un coup ...

Les avis surSens Critique

A Rome, un 15 août, Roberto Mariani, étudiant (joué par Trintignant) préparant ses examens de droit va être interpellé par sa fenêtre par un homme Bruno Cortona qui tourne en rond, cherchant un bureau de tabac. Celui-ci, exubérant, sans-gêne, va entraîner Roberto dans ...

Lire la suite10Par Ochazuke

Roberto est un étudiant quelque peu studieux, timide et introverti. Il vit seul dans un appartement situé dans une rue calme de Rome. Alors qu'il étudie, un homme vient lui demander avec un certain sans gêne de pouvoir téléphoner. Il s'agit de Bruno, un jeune play-boy hableur, ...

Lire la suite8Par Gérard Rocher
A tombeau ouvert.

La caméra embarquée sur la voiture file à tombeau ouvert dans une Italie accablée de soleil en ce quinze aout entièrement consacré à l’oisiveté. Le décor est planté, et la tonalité pour le traiter : le Fanfaron suit la trajectoire d’une comète al dente qui laisse ...

Lire la suite8Par Sergent Pepper

Réalisé par

7.8 / 10
Le contexte

Jean-Louis Trintignant

Sans être aussi mythique de la Lancia Aurelia B24 du "Fanfaron", la grosse cylindrée acquise par un petite ouvrier va néanmoins lui causer bien des mésaventures.

Dino Risi

Le contraste entre un personnage excentrique et un autre renfermé est un formidable ressort de comédie : Katharine Hepburn menait déjà la vie dure à Cary Grant avant que Vittorio Gassman n'éloigne Trintignant de ses études.

AMOUR