LE FILS DE L'AUTRE

À partir de 2.99 €
Lorraine Lévy par le biais de la fiction et de la fable formule un message d'espoir.
Drame - 2012 - France - 110 MIN - VF - Tous publics
Durant un épisode du conflit israélo-palestinien, une Franco-israélienne et une Palestinienne accouchent de deux garçons, Joseph et Yacine, dans une maternité de Haïfa, au milieu des bombardements et de la panique générale. Dix-huit ans plus tard, à la faveur d'une prise de sang effectuée par Joseph avant son service militaire, on découvre que les deux garçons ont été échangés par mégarde le jour de leur naissance. Egalement prévenue, la famille de Yacine est tout autant sous le choc que celle de Joseph. Quant aux deux garçons, c'est leur destin qui bascule...

Réalisé par

6.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Chacun se souvient évidemment du film d’Etienne Chatillez, La Vie est un long fleuve tranquille. Dans cette comédie en forme de fable et de farce, on assistait à la rencontre de deux mondes, de deux classes sociales que tout séparait, à la suite de l’inversion volontaire des bracelets de naissance de deux nouveaux-nés le jour de leur naissance, à la maternité.

Pour son troisième film, Le Fils de l’autre, la scénariste et réalisatrice Lorraine Lévy a repris ce même point de départ mais dans un tout autre contexte et avec la volonté de raconter cette fois une histoire dramatique, politique et même philosophique. Cette situation initiale se déroule en effet entre Israël et Palestine. Joseph, un garçon israélien, apprend un jour qu’il occupe la place de Yacine, un jeune homme palestinien et inversement.

Choc des cultures et des religions assuré. Et surtout traumatisme familial et individuel abyssal au regard d’une situation géopolitique qui rend cette méprise  involontaire et presque insurmontable. Comment vivre avec l’autre ? c’est la question centrale qui se pose aux populations israélienne et palestinienne chaque jour. Mais comment vivre avec l’autre quand il est votre ? c’est la question plus douloureuse encore que pose le film de Lorraine Lévy. A moins bien entendu que cette impossibilité apparente et première ne soit au contraire le ferment d’une prise de conscience profonde et durable…

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Dans un genre radicalement différent, celui de la farce sociale, Lorraine Lévy prend le même point de départ qu'Etienne Chatillez : l'inversion de l'identité de deux garçons le jour de leur naissance et les conséquences d'un acte chez lui volontaire et malintentionné.

Lorraine Lévy

Thierry Binisti, comme Lorraine Lévy, pose un regard extérieur mais attentif sur les réalités du conflit entre Palestiniens et Israéliens, par le biais de la fiction.

SUR MES LÈVRES

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité