Le Général

Bientôt disponible
Parce que Martin Cahill, cambrioleur et icône irlandaise a vraiment existé
Drame - 1998 - Grande-Bretagne | Irlande - 116 MIN - Tous publics

Né à Dublin en 1949, orphelin de père et obligé de voler la nourriture de sa famille, le jeune Martin Cahill se retrouve bientôt derrière les hauts murs de sinistres maisons de redressement. Devenu adulte, il rejette toute autorité et devient l’un des plus célèbres gangsters de l’Irlande des années 1980-1990. Son audace, mais aussi son humour et sa générosité vont faire de lui une véritable légende dont, après sa mort, l’inspecteur Kenny se souvient...

Réalisé par

7.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

Le Général était le surnom que la presse irlandaise attribua à Martin Cahill, un célèbre criminel de Dublin, né en 1949 et devenu une véritable légende grâce, d’une part, à la méticulosité avec laquelle il préparait tous ses coups et, d’autre part, à son étonnante personnalité, faite de violence et d’immoralité mais, aussi, d’humour et de générosité. Orphelin de père, obligé de voler la nourriture de sa famille, il se retrouvera assez vite derrière les hauts murs de sinistres maisons de redressement, idéal tremplin à une vie entièrement vouée à l’illégalité avec, en permanence, cependant, une attention toute particulière portée aux plus démunis. Altruisme naturel qui lui vaudra l’admiration, voire l’affection, de l’Irlandais moyen mais, aussi, la franche hostilité de l’IRA, l'Armée Républicaine Irlandaise, qui aurait bien voulu profiter des gains faramineux de ses hold-up spectaculaires.

La suite, vous allez la découvrir dans le Général, un film de John Boorman, à qui le jury du festival de Cannes 1998, présidé par Martin Scorsese, attribua le Prix de la mise en scène. Sorti en Grande-Bretagne (Irlande comprise) quelques jours plus tard, le Général fut distribué en France à partir du mois de novembre 1998. Ce 13e long métrage de John Boorman, déjà auteur, entre autres, de Leo The Last, Excalibur ou la Forêt d’émeraude, arrive dans sa filmographie, entre Rangoon, dédié à Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix et leader des démocrates birmans, et The Tailor of Panama, une comédie d’espionnage, d’après John le Carré. Il l’a tourné en noir et blanc, non par mesure d’économie, mais par volonté délibérée. « Je pense que le noir et blanc donne de l'intensité à ce qu'on voit [...], la couleur distrait », expliquait-il à la sortie du film, dont de nombreuses séquences furent tournées dans la rue, un lieu plein de couleurs hétéroclites, voitures, anoraks, vitrines et publicités, auxquelles il ne parvint pas à se faire et qu’il voulut effacer.

Dans le rôle de Martin Cahill, dit le Général, Boorman dirige, pour la première fois et à cause de sa frappante ressemblance avec son modèle, le comédien irlandais Brendan Gleeson, déjà aperçu dans Horizons lointains de Ron Howard et Braveheart de Mel Gibson mais, que ce premier « premier rôle » va révéler véritablement, grâce, entre autres, aux nombreuses récompenses qui salueront sa prestation. Dans le rôle de l’inspecteur Kenny, vous allez reconnaître un vétéran de presque 60 ans, Jon Voight, papa d’Angelina Jolie et, accessoirement, inoubliable partenaire de Dustin Hoffman dans Midnight Cowboy. N’oublions pas, non plus, que Boorman avait déjà dirigé Jon Voight, 25 ans plus tôt, dans son fameux Délivrance.

Tags

Contexte

Brendan Gleeson

John Boorman

RETOUR À COLD MOUNTAIN (2003)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec l'offre de films à télécharger FilmoTV, regarder les meilleurs films à domicile en un clic ! FilmoTV, un système multi-supports : Windows, application Android, système iPhone et tablettes PC, TV sur fibre optique, télévisions connectées, c'est ouvert ! Profitez de vos films policier en abonnement VOD ou de vos films de comédie à voir en téléchargement légal. Pour cela allez sur nos pages mode d'emploi ou comment s'abonner.