LE MARCHAND DES QUATRE SAISONS

Bientôt disponible
Pour la difficulté des gens à s'aimer, thème si cher à Fassbinder !
Drame - 1972 - Allemagne - 85 MIN - interdit aux moins de 10 ans
Hans Epp, un ancien membre de la Légion étrangère, devenu marchand de fruits et de légumes, est rejeté par sa famille. Sociable et désireux de s'en sortir, il subit cependant de nombreux revers. Sa femme le trompe avec un ancien ami qu'il a recueilli chez lui. Pourtant, une attaque cardiaque l'oblige à engager un associé et les affaires redémarrent. Mais d'humeur toujours morose, Hans...
6.7 / 10
Les avis surSens Critique
Vie tristement ordinaire

Un Fassbinder qui semble plutôt mal aimé et pourtant, je trouve qu'il excelle toujours autant dans un genre que je déteste, le mélodrame. Jamais il n'en fait trop, jamais il ne va rajouter la petite musique dégueulasse pour accentuer son propos, tout est très froid, très ...

Lire la suite7Par Moizi
Hans en hiver

J'ai été fascinée par la capacité de Hans Hirschmuller à jouer aussi bien le petit vendeur de fruits que le bourgeois, fils de bonnes famille, le mari le plus insupportable comme le plus aimable. Il est question de lâcheté, oui mais il me semble évident que les personnages ...

Lire la suite8Par Motema95
Pour moi il continue à Rainer

Fassbinder reste une énigme. Il est clairement considéré comme l'un des réalisateurs les plus importants dans l'histoire du cinéma, ses films apparaissent systématiquement dans les listes du type "Les 100 films qu'il faut avoir vus". Et pourtant il continue à diviser. Ce ...

Lire la suite8Par takeshi29

Tags

Le contexte

Un film tragique de Blake Edwards sur le thème alors plutôt tabou de l'alcoolisme. Un attaché de presse jovial interprété par Jack lemmon ne peut y refréner ses sombres penchants.

Rainer Werner Fassbinder

Un violoniste blessé par les revers de l'existence ne parvient pas à endiguer son alcoolisme. Son entourage ne lui est pas non plus d'une grande aide, et une femme sera la cause de sa chute.

CROIX DE FER

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS