LE TERMINUS DE L'HORREUR

2009
95 mn
Parce qu'il vaut mieux rater son métro que prendre une dernière rame chargée de psychopathes !
Ce film n’est plus disponible
Karen, une jeune infirmière psychiatre, attrape le dernier métro juste avant l’interruption du trafic. Soudain, la rame s’arrête au milieu d’un tunnel, et le cauchemar commence… Plusieurs passagers reçoivent un mystérieux signal et se mettent à assassiner les autres voyageurs à coups de dague.  Karen et un petit groupe de survivants s’enfuient à travers les souterrains ...
Ce film n’est plus disponible
Fantastique / Horreur
Canada
- 12 ans

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Il existe une sous catégorie de films d’horreur :  ceux qui se passent dans le métro !  Comme le Métro de la mort de Gary Sherman  ou  un cannibale dégénéré fait des siennes entre les stations, Mimic de Guillermo Del Toro et ses insectes génétiquement modifiées qui errent dans le métro newyorkais ou encore Midnight Meat Train de Ryuhei Kitamura et son tueur en série adepte de l’arme blanche. Et également le plus méconnu, puisqu’inédit dans les salles françaises,  End of the Line, du québécois Maurice Devereaux que vous allez voir maintenant.

Après avoir passé une nuit de boulot dans un hôpital,  une infirmière attrape de justesse le dernier métro pour rentrer chez elle. Sauf que celui se bloque dans un tunnel. Certains passagers, comme s’ils étaient sous une influence démoniaque, se mettent à tuer sauvagement d’autres passagers à coups de dague. L’infirmière tente alors d’échapper aux tueurs de cet étrange secte, sortes d’illuminés religieux, en s’enfuyant avec d’autres survivants dans les couloirs sombres du lieu. 

Dans une ambiance de fin de race, voire de fin de monde,  End of the line navigue ainsi entre le film de poursuite et  le gore joyeusement outrancier dans la droite lignée des films d’horreur old school des années 80 dont, visiblement, Maurice Devereaux est fan.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA CITÉ DES MORTS (Christopher Lee, roi du cinéma d'horreur gothique, interprète un expert en sorcellerie dans cette série B d'horreur stylisée au climat plus qu'inquiétant.) ou encore LE MÉTRO DE LA MORT (Une série B d'horreur anglaise des années 70 horrifiquement efficace ou un cannibale décime des voyageurs dans les couloirs du métro).