Bande Annonce de LES APPRENTISDécouvrez la bande Annonce de LES APPRENTIS sur FilmoTVhttp://
Pierre Salvadori
Claire LarocheFrançois CluzetGuillaume DepardieuJudith HenryPhilippe GirardBernard YerlèsBlandine PelissierJean-Pol BrissartPhilippe HarelSerge RiaboukineZinedine Soualem

LES APPRENTIS

94 mn

Note de SensCritique :

6.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Pierre Salvadori.

Casting : Claire Laroche, François Cluzet, Guillaume Depardieu, Judith Henry, Philippe Girard, Bernard Yerlès, Blandine Pelissier, Jean-Pol Brissart, Philippe Harel, Serge Riaboukine. Zinedine Soualem

Synopsis : Antoine est un écrivain raté et dépressif. Fred ne fait pas grand-chose de sa vie et semble s'en contenter. Tous deux partagent un appartement et vivent de petites combines foireuses. Les aventures et surtout mésaventures de ces deux copains un brin losers, leur permettront de s'apercevoir que l'amitié est bien la plus grande des richesses.

Scénario : Philippe Harel, Pierre Salvadori.
Musique : Philippe Eidel.
Pays : France
Tags : Comédie.

Film pas encore disponible

Dans les années 90, toute une nouvelle génération de cinéastes français fait son apparition. Parmi eux Mathieu Kassovitz, Cédric Klapisch, Jacques Audiard, Arnaud Desplechin ou encore Pierre Salvadori en 1993 avec son premier long métrage Cible émouvante. En 1995, sort son deuxième film, Les apprentis, qui va véritablement lancer sa carrière.

L’histoire de deux copains, deux losers tendres, Antoine, un écrivain raté et dépressif ; et Fred qui ne fait pas grand-chose de sa vie et semble s'en contenter. Tous deux partagent un appartement et vivent de petites combines foireuses. Leurs aventures et surtout mésaventures vont leur permettre de réaliser que l'amitié est la plus grande des richesses.

Une amitié créée à l’écran par François Cluzet, nommé au César du meilleur acteur, et Guillaume Depardieu, vainqueur du César du meilleur espoir masculin. Lesquels croisent sur leur route Judith Henry, La discrète de Christian Vincent –autre cinéaste des années 90 – ou Marie Trintignant qui était déjà au générique du premier film de Pierre Salvadori. 

Quand sort Les apprentis en 1995, François Cluzet a 40 ans et déjà presque 20 ans de carrière derrière lui. Né à Paris en 1955, élève du Cours Simon, il a débuté sur les planches en 1976. Son premier rôle au cinéma c’est dans Cocktail Molotov de Diane Kurys, où il tranche sur ses partenaires. Mais le film qui le fait remarquer des professionnels, c’est Le cheval d’orgueil de Claude Chabrol qui sort en 1980. Trois ans plus tard, on le retrouve dans L’été meurtrier qui lui vaut sa première nomination aux César, dans la catégorie second rôle masculin. Suit en 1985, Autour de minuit, très beau film sur le jazz de Bertrand Tavernier qui lui donne le premier rôle face à au saxophoniste Dexter Gordon.

Pourtant, bien que François Cluzet tourne régulièrement, sa carrière ne décolle pas vraiment. Dans les années 90, à l’exception des Apprentis, qui malgré une nomination aux Césars ne relance pas sa carrière, et les films de Chabrol, peu des films qu’il tourne sont mémorables. Y compris Prêt à porter d’Altman.

Dans les années 2000, à l’approche de la cinquantaine, François Cluzet trouve enfin une place à la hauteur de son talent. Comme dans Janis et John, comédie de Samuel Benchetrit dans laquelle il retrouve Marie Trintignant, et surtout bien sur dans Ne le dis à personne de Guillaume Canet qui lui vaut le César du meilleur acteur. Cinq ans plus tard, en 2011, on le retrouve à l’affiche d’un film qui devient l’un des plus gros succès de l’histoire du cinéma français : Intouchables d’Olivier Nakache et Eric Toledano. Aujourd’hui c’est sûr, François Cluzet n’a plus rien d’un apprenti. C’est tout simplement un de nos meilleurs acteurs. 

"Les apprentis" n'est pas mon Salvadori préféré. Le film n'est pas aussi emblématique de son cinéma (du moins tel que je me le figure) dans ce qu'il peut être loufoque, sur le côté du chemin. Certes, il raconte encore et toujours la dépression, thématique fétiche du ...

Lire la suite
8
Alligator

Le goût de la vie

Ho que c'était bon. Le genre d'histoire que j'aurais bien aimé écrire. Ou vivre. Ou les deux. Le scénario est un peu décousu, c'est un fait. Il y a bien quelques objectifs 'importants' qui servent de fil conducteur, mais l'histoire est en perpétuelle digression par rapport ...

Lire la suite
9
Fatpooper

Ce film est une parfaite illustration de l'expression "losers magnifiques". Au menu : inhibitions, embrouilles et procrastination. Le tandem Depardieu/Cluzet erre d'incident en avanie, de maladresse en bêtises. Comme dirait le roi Arthur de la série Kaamelott à propos des frasques ...

Lire la suite
9
122
le contexte
A voir également
Affiche du film MAIS QUI A TUÉ PAMELA ROSE ?

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALLIANCE CHERCHE DOIGT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS LA COUR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés