LES VACANCES DE MR. BEAN

Bientôt disponible
Dispo. le 01/10/2020
Parce que l'épisode se déroule entièrement en France, avec un hommage à Jacques Tati
Comédie - 2007 - Allemagne|France|Royaume-Uni - 86 MIN - Tous publics
Mr Bean a gagné un voyage à Cannes. Dans le train qui le mène vers la Côte d'Azur, il sépare malencontreusement Stepan, un enfant, de son père, Emil, qui s'avère être membre du jury du Festival. Bean poursuit le voyage avec Stepan, provoque moult catastrophes et rencontre Sabine, une actrice débutante...

Réalisé par

5.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Christophe Bier
Christophe Bier
CHRONIQUEUR

Mr. Bean est le titre et le personnage principal d’une célèbre série de la télévision britannique du début des années 1990, révélant les talents comiques de Rowan Atkinson, créateur du rôle. Le succès est mondial, justifiant son passage au grand écran en 1997 dans Bean.  En 2007, alors que la série s’est interrompue depuis plus de dix ans et qu’Atkinson a poursuivi une carrière variée, y compris dans le registre dramatique, le comédien reprend la veste en tweed de cet enfant dans le corps d’un adulte, forcément maladroit, attendrissant et se réjouissant comme un môme, mais aussi égoïste et turbulent, débrouillard et irritant.

Cette deuxième incursion au cinéma, en prenant le titre Les Vacances de Mr. Bean, signale avec évidence l’inspiration principale d’Atkinson : Jacques Tati. Grâce à une tombola, le Londonien Mr. Bean emporte le grand prix : un voyage en France, à Cannes, ainsi qu’un petit caméscope qui lui permettra de filmer ses souvenirs touristiques. Mais rien ne sera simple avec le gaffeur Mr. Bean, dès son arrivée à Paris et son départ retardé en gare de Lyon. Jusqu’à la plage de Cannes, il se passera de nombreuses péripéties, quelques inévitables catastrophes qui renforcent un burlesque destructeur et plusieurs rencontres, détournées de leur trajectoire par l’idiotie de Bean.

Ainsi le fils d’un cinéaste juré au festival de Cannes, qu’on croit kidnappé par un dangereux prédateur, et une actrice inconnue, rêvant de gloire et roulant en mini-Austin, sont les partenaires d’un périple truffé de gags aboutissant à la première d’un film d’auteur renommé au palais des Festivals, forcément perturbé par l’irruption de Mr. Bean. De nombreux ressorts comiques sont exploités : depuis l’explosion du décor d’un film publicitaire, rappelant le début de La Party avec Peter Sellers, jusqu’au travestissement grotesque de Bean en femme.

Le contexte

Rowan Atkinson

Ce n'est pas un film de vacances, mais Alex Guinness y joue un prêtre anglais découvrant Paris et la France.

Steve Bendelack

De Francis Rigaud, 1962. Ce n'est pas un seul acteur burlesque en vacances au bord de la mer, mais une troupe entière, Michel Serrault et Louis de Funès en tête.

MR. BEAN

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS