LOUISE BOURGEOIS : L'ARAIGNÉE, LA MAÎTRESSE ET LA MANDARINE

À partir de 2.99 €
Documentaire - 2009 - Etats-Unis - 99 MIN - VO - Tous publics
Morte en 2010 presque centenaire, Louise Bourgeois est une des femmes sculpteurs contemporaines les plus célèbres. Française, émigrée à New York en 1938, elle y a connu un succès tardif mais considérable, en particulier pour les gigantesques araignées en bronze, qu’elle a fait naître à Ottawa, Saint Petersbourg ou Bilbao. Composé d’interviews réalisées dans les dernières années de sa longue vie, ce documentaire retrace son itinéraire, son oeuvre et son retentissement dans l’émancipation des femmes.
7.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Jean-Yves Katelan
Jean-Yves Katelan
CHRONIQUEUR
Voilà une belle occasion de prendre parti sur le féminin du mot sculpteur. Le dictionnaire de la langue française nous donnant officiellement le choix entre "sculpteur", "femme sculpteur" ou "sculptrice", le débat est rouvert. Ce qui est sûr c’est qu’il s’agit ici d’un documentaire qui s’adresse d’abord aux admirateurs de la sculpteuse française Louise Bourgeois (prononcer "Lwiz Bouw’joua"). Ca ne vous empêche pas d’aimer Magritte ou Hockney, mais vous ne pourrez pas dire qu’avec un titre pareil, vous n’avez pas été prévenus.
Louise Bourgeois, l’Araignée, la Maîtresse et la Mandarine est donc un docu américain composé d’interviews réalisées entre 1993 et 2007. On y découvre un petit bout de femme, vieille et farouche, incroyablement déterminée, qu’elle intime à son grand fils barbu "ne m’appelle pas maman!" ou qu’elle promène son énergie inlassable ("je fais, je défais, je refais") dans un anglais aux forts accents de France, où elle clame sa gémellité avec Françoise Sagan.

Ce film retrace ainsi la vie d’une petite Française née en 1911, montée à New York juste avant la guerre (la deuxième), qui accèdera à la notoriété sur le tard, vers la soixantaine, à l’époque où toutes les femmes du monde protestent contre la dictature du phallutariat. C’est ainsi qu’en 1982, elle avait alors 71 ans, elle devint la première artiste à qui le Musée d’Art Moderne de New York consacra une retrospective.

Lors de la sortie du film, en 2008, la coréalisatrice new yorkaise, Amei Wallach, critique d’art réputée et auteur d’ouvrages sur Bourgeois, se félicitait en ces termes: "Nous avons filmé des rencontres intenses et parfois hilarantes dans son studio de Brooklyn et sa maison de Manhattan à partir de 93. Dans ces conversations, elle nous a confié les traumatismes de son enfance et convié au rituel par lequel ces souvenirs étaient transformés en objets et en installations. Nous avons filmé ses amis et son travail, ici et à l’étranger, jusqu’à l’automne 2007." Soit moins de 3 ans avant sa mort, presque centenaire, en 2010.

FILMOTV vous recommande

Pas si éloigné

Contexte

Marion Cajori

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec la plateforme de films à télécharger FilmoTV, visionner les meilleurs films sur vos supports préférés en un clic ! FilmoTV, une offre multiécrans : Windows, application Google Android, iOS et tablettes PC, Numericable, TV connectée, choisissez votre support préféré ! Découvrez vos films d'heroic fantasy par abonnement VOD illimité ou de vos films d'action à regarder en téléchargement légal. Pour cela dirigez vous sur nos pages mode d'emploi ou comment s'abonner.