Bande Annonce de MADEMOISELLE CDécouvrez la bande Annonce de MADEMOISELLE C sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5668/fond/5668_w_500.jpg
Fabien Constant
Carine RoitfeldDonatella VersaceKarl LagerfeldStephen GanTom FordAlexander WanngDiane Von FürstenbergGiorgio ArmaniJean-Paul GauthierRicardo TisciAlbert ElbazLara StoneLinda Evangelista

MADEMOISELLE C

89 mn

Note de SensCritique :

5.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Fabien Constant.

Casting : Carine Roitfeld, Donatella Versace, Karl Lagerfeld, Stephen Gan, Tom Ford, Alexander Wanng, Diane Von Fürstenberg, Giorgio Armani, Jean-Paul Gauthier, Ricardo Tisci, Albert Elbaz, Lara Stone. Linda Evangelista

Synopsis : Avec Anna Wintour, Carine Roitfeld est sûrement la rédactrice en chef de mode la plus connue du monde. Quand en 2011 elle claque la porte du Vogue français, la modeuse de près de 60 ans décide de se lancer un nouveau défi : créer un magazine de mode. Qui, on n'est jamais mieux servi que par soi-même, portera ses initiales : CR. Mais au-delà du portrait de la puissante business woman, Fabien Constant veut aussi nous faire découvrir la presque sexagénaire en plein essor et bien dans sa peau.

Musique : Christophe Caurret, Fabrice Brovelli.
Pays : France
Tags : Documentaire, Journalistes à la une, De sacrées bonnes femmes, Tellement vrai, Films sur la Haute Couture.

à partir de

9.99
voir ce film
Pionnière, avec Tom Ford, du porno-chic dans les années 90, rédactrice en chef du Vogue français au style provoc dans les années 2000 et capable de capitaliser sur elle-même dans les années 2010, Carine Roitfeld a tout d’un sujet de documentaire sur la mode, entre fantasme et réalité. Deux mots qu’elle tient d’ailleurs à bien différencier dans Mademoiselle C.

Et Fabien Constant s’est visiblement dit la même chose : CR, comme on l’appelle dans le milieu, a un destin plutôt fascinant et il serait bien de le montrer au plus grand nombre. Ainsi a-t-il réalisé ce film a la sincérité transpirante tant on ne doute pas de l’amour du réalisateur pour son sujet. Le but ? Faire un portrait panégyrique d’une papesse de la mode de soixante ans à qui tout réussi.

Car dans ce September Issue à la française, il n’est pas question de zones d’ombre, de révélations intenses ou encore de squelettes dans le placard. C’est avec douceur et un regard apaisé que le réalisateur décrit cette femme respectée, crainte et inventive en son milieu comme le croquis d’un poisson dans l’eau. Mais c’est aussi l’occasion de découvrir avec quelques paillettes ce monde réputé superficiel.
En 2009 était sorti The September Issue de R. J. Cutler qui suivait Anna Wintour, la célèbre rédactrice en chef du Vogue US, dans la réalisation du numéro de septembre, le plus important de l’année. Mais du carré-frange stricte de l’Américaine aux smoky eyes et sourcils broussailleux de la française, Carine Roitfeld, il y a une sacrée différence. Certes, Mademoiselle C offre bien le portrait d’une, ex, rédac chef de Vogue mais contrairement au film de Cutler, il n’y ici aucune distance critique, aucun point de vue poussant à la réflexion sur ce milieu privilégié. Le but est ici beaucoup moins crispant, moins aux aguets du moindre faux pas.

A son image de luxueux clip promotionnel pour le clan Roitfeld, Mademoiselle C oppose une sincérité assez bluffante. Le ton y est clairement amical, le regard du réalisateur partagé entre l’admiration et le besoin de rendre hommage à ce qu’il considère comme une grande dame. Et pour cause, cette femme de presque soixante ans, limogée du Vogue France après dix à faire remonter les ventes du magazine par un style mi-sexy, mi-provoc, décide en 2011 de se réinventer en utilisant son image. Ainsi crée-t-elle un nouveau magazine sobrement intitulé CR Fashion Book dont on suit, avec une pointe de suspens, l’élaboration dans le film, devient directrice mondiale de la mode chez Harper’s Bazaar et crée sa propre ligne de maquillage pour MAC.

Une revanche pour celle que le New York Times appelle la Parisienne Déshabillée. Un retour en grâce qui semble aboutir avec ce documentaire de Fabien Constant. Comme une conclusion à un retour orchestré d’une main de maitre depuis deux ans par cette femme qui tend à prouver qu’à soixante ans, la vie n’est pas finie. Car en fond, c’est ce qui ressort également de Mademoiselle C. Une démonstration, certes un peu privilégiée, d’une possible renaissance après une certaine déchéance et à un âge considéré comme canonique pour se réinventer dans le milieu du travail. Et c’est sûrement ce trait là qui fascine le plus chez la fameuse CR, bien plus encore que sa vie alternant l’image de la mère de famille modèle, celle de l’icône fantasmatique et celle la femme d’affaire affranchie qui finalement semblent tout droit sorties d’un magazine en papier glacé.

« J’aime l’image plus que la mode, ce n’est pas la même chose. » Carine Roitfeld

Mademoiselle C … Heureuse d’avoir pu découvrir ce merveilleux documentaire sur une des femmes les plus inaccessibles dans le milieu de mode. Ce film rempli d’humour, mélangeant vie professionnelle et vie privée nous ouvre ses portes que l’on pense inaccessibles ; les ...

Lire la suite
8
Laura Pavan
le contexte
A voir également
Affiche du film LE JOUET (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN MARY
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film FLEUR DU DÉSERT

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film COCO CHANEL & IGOR STRAVINSKY

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés